Lutte contre l’insécurité maritime

« Il faut une action décisive de l’Afrique », Köen Vervaeke

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, s’est entretenu ce mardi avec le Directeur général du Service européen pour l’action extérieure, Köen Vervaeke. Leur entretien a porté sur plusieurs variantes dont surtout le Sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique que le Togo abrite le 15 octobre prochain.

Au sortir de l’audience, M. Vervaeke a exprimé son enthousiasme au vu du sommet très important qui s’annonce et qui est également important pour sa communauté.

« Nous sommes ici dans le cadre d’un séminaire de l’UE de tous les Ambassadeurs de la région de l’Afrique de l’ouest sur les défis régionaux, les questions de migration et de terrorisme. Et, c’est également sur ces questions que nous avons discuté avec le Président de la République. Nous avons aussi abordé la coopération bilatérale pour améliorer la résilience de la société togolaise au niveau économique et politique  », a indiqué le Belge.

Le Togo s’apprête selon lui, à accueillir le Sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime le 15 octobre.

«  C’est un événement très important pour nous, particulièrement pour la sécurité du Golfe de Guinée. Il faut une action décisive de l’Afrique mais aussi de ses partenaires pour lutter contre l’insécurité maritime, un sommet que le Togo s’apprête à abriter et la diplomatie togolaise fait des efforts  », a-t-il précisé.

Les deux (2) personnalités ont également discuté des défis régionaux et de la coopération bilatérale entre l’UE et le Togo.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don