Un récidiviste dans la nasse de la police :

Il déclare « Le con que j’ai fait, j’ai voulu baiser »

La Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj) a arrêté un braqueur le 2 avril 2013 et présenté à la presse.

Domicilié à Agoé Adjougba, le braqueur s’est introduit à la nuit dans un domicile privé aux environs de 2 heures.

 Sous la menace d’un poignard, il dépouille les occupants de la maison et emporte argent, bijou, téléphone portable, ordinateur et autres objets de valeur.

Mais, avant de prendre la clé des champs, pressé par une envie sexuelle, il jette son dévolu sur une victime de la maison. « J’ai pris tout ce qu’ils m’ont donné. Mais, le con que j’ai fait, j’ai voulu baiser. Mais, je ne l’ai pas fait, on s’est bagarré, il y a des gens blessés et on m’a arrêté  », a confié le braqueur à la presse.

Alertés, les agents de la Dcpj n’ont eu aucun mal à aller cueillir l’agresseur chez lui.

Pour le Chef de la brigade, M. Bakoma : « Une perquisition à son domicile nous a permis de trouver un pistolet en plastique, un poignard ayant servi à l’agression et un burin. L’intéressé est connu de nos services parce qu’ayant fait la prison pour des cas de braquage ».

Après la durée de la garde à vue, ce récidiviste, sera confié à la justice à qui il devra rendre compte des faits qui lui sont reprochés.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don