Guinée : Condamnation de 3 journalsites pour tentative d’escroquerie

Halte au journalisme non professionnel, attention aux pièges !

Trois journalistes guinéens ont été condamnés dans leur pays à 6 mois de prison avec sursis pour tentative d’escroquerie. Une occasion pour appeler tous les professionnels des médias à l’honnêteté et la transparence dans la pratique de leur métier.

Les journalistes Ibrahima Sory Bangoura, Alsény Maciré Fofana et Don de Dieu Agbossou ont été condamnés chacun à 6 mois de prison avec sursis, une amende de 50 000 francs guinéens et au paiement d’un franc symbolique à la Société des brasseries de Guinée (Sobragui). Ils ont été reconnus coupables de tentative d’escroquerie et de chantage envers cette entreprise.

Le verdict a été prononcé le 3 mai 2016, par le Tribunal de première instance de Mafanco. Lors des audiences précédentes, le directeur commercial de la Sobragui était devant la barre et avait expliqué que, sur instructions de sa hiérarchie, il avait fourni aux 3 journalistes des informations sur les produits de l’entreprise. Mais quelques jours plus tard, ces derniers sont revenus avec un rapport et une facture dépassant 24 millions de francs guinéens.

Faux, avaient déclaré les 3 accusés qui avaient plaidé non coupables. Ils affirmaient avoir plutôt mené une enquête compromettante sur la Sobragui qui a alors monté un piège pour les faire arrêter.

Ibrahima Sory Bangoura est le directeur de publication du journal « La Logique ». Quant à Alsény Maciré Fofana et Don de Dieu Agbossou, ils travaillent respectivement pour les journaux « La Nouvelle ère » et « La Nouvelle ».

Source : Agence Ecofin

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don