Gnandé Djétéli, Dg CEET

Revendications syndicales

Dr Gnandé Djétéli : « La Ceet est sur la bonne voie »

Venu des différentes agences, le personnel de la Compagnie d’Energie Electrique du Togo (CEET) s’est retrouvé à son siège mardi 1er mai 2012, autour de ses premiers responsables, ses partenaires sociaux, pour donner un cachet spécial à la commémoration de la Journée internationale du travail. Outre la communion fraternelle, la réjouissance et des pas de danse esquissés, devant un grand buffet dressé pour l’occasion, le tout dans une ambiance festive, c’était une occasion pour les travailleurs de cette société de soumettre leurs doléances à la toute nouvelle équipe dirigeante.

Les revendications ont porté entre autres sur la gestion des ressources humaines, le dialogue, la révision de la grille salariale et les avantages sociaux, la sécurité et la santé au travail, etc.

Dans sa réponse au personnel, Dr Gnandé Djétéli, le nouveau DG de la CEET a indiqué que les revendications du personnel sont légitimes tout en les rassurant en ces termes : « 60 à 70% de vos revendications sont contenus dans notre plan d’action  », une déclaration qui a redonné espoir aux travailleurs dans un tonnerre d’applaudissements. « Sur la question de dialogue, c’est une question d’heure, considérez cela comme étant déjà fait  », a-t-il ajouté.

Dans son intervention, il a tenu a félicité les partenaires sociaux pour la parfaite collaboration et l’organisation de la fête du 1er mai. Pour lui, il incombe à tous de maintenir l’élan, d’être efficaces et persévérants.

« C’est par le travail bien fait que l’équilibre financier sera maintenu  », a-t-il lancé. Selon lui, la responsabilité des travailleurs doit aller au-delà des doléances et des revendications. Ils doivent éviter des attitudes et des comportements de laxisme, de négligence, d’arnaque, de retards répétés et les absences fantaisistes.

 Le secrétaire général du Syndicat de l’Encadrement de la CEET (Synece), Robert Akakpovi-Ebah, a pour sa part, reconnu qu’il y a une confiance qui est en train d’être instaurée entre la nouvelle équipe dirigeante et le personnel.

 « Nous espérons qu’il va y avoir une écoute par rapport aux doléances qui ont été formulées. Nous sommes entièrement d’accord avec le DG dans la mesure où si nous-mêmes nous ne produisons pas nous ne pourrions pas consommer », a-t-il ajouté.

C’est une nouvelle ambiance qui confirme les propos du Dg : « La Ceet est sur la bonne voie » disait-il.

Rappelons que Dr Gnandé Djétéli a été nommé en janvier dernier nouveau Directeur Général suite à un processus d’appel à candidature. Agé de 52 ans, Dr Gnandé est auteur de plusieurs ouvrages sur l’énergie. Il est par ailleurs : professeur, maître de conférences à l’université de Lomé. Il était précédemment à la tête de l’Office du BTS.

A propos de l'auteur

Du même auteur