Manifestation du 28 février 2017

Gilchrist Olympio appelle au « Calme et à la retenue »

Plusieurs organes de la presse nationale et internationale ont été reçus mercredi, par l’ex-opposant historique et président de l’Union des Forces de Changement (UFC), M. Gilchrist Olympio à son domicile à Lomé.

Pour cette première sortie médiatique de l’année, l’opposant historique a fait le tour d’horizon de l’actualité sociopolitique et présenté l’analyse de son parti sur les grands sujets de l’heure dans le pays. Il a également évoqué les problèmes et manifestations qui ont surgi le 28 février dernier à Lomé à propos de la hausse des prix des produits pétroliers faisant état d’un mort, des blessés par balles et des dégâts matériels.

« Nous appelons les uns et les autres au calme et à la retenue afin que des tractations et les négociations avec les autorités aboutissent à trouver une solution juste et équitable », a déclaré M. Olympio.

La violence, a-t-il soulevé, n’a jamais rien réglé. « C’est en acceptant de nos diversités et en cultivant la vertu de la tolérance que nous pourrons bâtir une nation prospère », a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs évoqué et regretté la fermeture des organes du groupe de presse Sud Média appelant les autorités à plus d’ouverture et de flexibilité. « Les réformes constitutionnelles et institutionnelles doivent transcender les clivages et intérêts personnels et partisans pour une vision plus globale pour le Togo », a-t-il souhaité.

Concernant les prochaines échéances (les législatives), M. Olympio a lancé que le parti abordera ces échéances en proposant à des concitoyens, un projet de société qui prendra compte des besoins et des aspirations du peuple.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don