Sur les problèmes du secteur éducatif

Gilbert Bawara pas du tout « content de la sentence » de Foly Satchivi

Invité ce mardi sur la radio victoire FM pour se prononcer sur les problèmes qui minent son département, le ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, M. Gilbert Bawara n’a pas manqué de dire un mot sur la condamnation du président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), Foly Satchivi.

Pour le ministre, ce n’est pas normal qu’un « activiste » qui commet des « actes attentatoires à l’ordre public », aux biens publics et quelqu’un qui « écume » toutes les revendications sociales comme le président de la LTDE, soit condamné de douze (12) mois avec sursis. Et d’ajouter, « très légères ».

« Je trouve que la justice a été extrêmement clémente », a-t-il laissé entendre. On peut revendiquer, a-t-il insisté, mais dans le respect de la loi. « L’université n’est pas un endroit où il faut semer le désordre et casser », a-t-il précisé.

Selon lui, les autorités universitaires sont à l’écoute des étudiants et disponibles pour dialoguer pour faire avancer la cause universitaire.

« Nous espérons sincèrement que le calme et la sérénité reviennent sur le campus. Nous en sommes conscients qu’il y a de nombreuses choses qui se feront et qui sont déjà à pieds d’œuvres », a confié le ministre. Je veux également, a-t-il conclu, que Satchivi se dévoue et se concentre sur ses études si c’est le cas chez lui-même.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don