Présidentielle 2015 :

Faure croit en une élection apaisée

Lors d’un meeting électoral le 18 avril dernier à Gléi, une localité située au Sud d’Atakpamé, Faure Gnassingbé, le président sortant et candidat d’UNIR à la présidentielle du 25 avril prochain, dit croire en une « élection apaisée ».

« Je suis rassuré et je fais entièrement confiance aux populations de Gléi et de Datcha pour que l’élection se déroule dans la paix et qu’elle soit sans violence », a-t-il souligné.

Se prononçant sur les inquiétudes des jeunes élèves sur le sort qui sera réservée à leur année scolaire, M Gnassingbé a rassuré que « l’année scolaire ne sera pas blanche ».

Il a ajouté que les épreuves qu’ils passeront au terme de cette année scolaire, tiendront compte des cours dispensés.

A cette occasion, le président sortant a expliqué le report au 04 mai 2015, de la rentrée scolaire, report liée à l’organisation de la présidentielle.

Evoquant le bras de fer entre le gouvernement et la Synergie des Travailleurs du Togo (STT), le président Faure a promis qu’ils finiront par trouver un terrain d’attente.

Le candidat d’UNIR a sollicité les voix des cantons représentés pour le 25 avril prochain.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don