Sommet extraordinaire de l’UA à Lomé

Faure Gnassingbé remercie ses hôtes et son peuple

Le Sommet Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine s’est achevé ce samedi 15 octobre 2016, avec l’adoption de la charte de Lomé. Au lendemain de ce Sommet, le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a, dans un communiqué, remercié tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de ce cette rencontre panafricaine.

« J’exprime ma gratitude et mes remerciements aux illustres hôtes qui ont fait le déplacement de Lomé pour prendre part à ce Sommet, aux partenaires et experts qui ont largement contribué à la réussite de l’événement, aux populations togolaises, dont le sens de l’hospitalité et le civisme ont été remarquables tout au long de cette période  », a-t-il fait savoir.

Le communiqué relève par ailleurs que « l’avancée réalisée avec la tenue de ce Sommet et les engagements qui en ont résulté sont une fierté pour les filles et fils du Togo et d’Afrique  ».

« Cette évolution marquante dans le processus d’intégration et de coopération intervient seize années après l’adoption de l’acte constitutif de l’Union africaine à Lomé », souligne le document.

La Charte de Lomé, selon lui, permet de traduire en plan d’actions, la volonté commune d’œuvrer de manière concertée et concrète pour faire des mers et océans un espace propice au développement.

« Le Togo, se félicite de cette importante avancée dans l’opérationnalisation de la stratégie africaine intégrée pour les mers et océans (AIM 2050)  », a-t-il conclu.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don