Conseil de l’entente

Faure à la tête du Conseil de l’Entente pour deux ans

Le président de la République togolaise, Faure Gnassingbé prend la tête du Conseil de l’entente pour un mandat de deux (2) ans.

L’annonce a été donnée ce lundi à Niamey au Niger au cours d’une session ordinaire tenu par le Conseil de l’entente, une organisation sous régionale créée par le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo.

Durant son mandat, le successeur de Mahamadou Issoufou du Niger aura à amener les Etats membres du Conseil à faire mutualiser les moyens de défense et de renseignements pour combattre le terrorisme.

Un mémorandum d’entente a été signé par le Conseil de l’entente et l’Afrique caraïbe pacifique (ACP) au cours de la rencontre. C’est un mémorandum pour renforcer la paix, la sécurité, la stabilité sous régionale, l’appui à l’intégration régionale, au commerce et aux infrastructures.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don