Sur Radio Nana FM

Les vérités de Fabre : « Nos incohérences, nos mensonges ! »

« Le pouvoir n’est pas trop fort. Nous ne faisons pas assez pour le faire tomber. Ce n’est pas le pouvoir qui est fort, c’est nous qui par nos incohérences, nos mensonges, donnons au pouvoir la possibilité de retomber sur ses pieds tout le temps », a déclaré dimanche dernier Jean Pierre Fabre, candidat de CAP 2015.

Le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC-opposition) a fait cette intervention sur les ondes de Nana Fm dans l’émission hebdomadaire « 12-13 ».

Au moment où le parti UNIR, soutenu par une panoplie d’associations, travaille d’arrache-pied pour la victoire de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2015, les leaders de partis de l’opposition se livrent à une guerre sans merci, marquée par des accusations, des dénigrements, la guerre des chapelles, etc.

M Fabre dénonce par ailleurs la fixation de 20 millions de F Cfa comme caution pour le dépôt des candidatures.

«  Je pense qu’on a cherché à éliminer des candidats par l’argent, et ce n’est pas bien. Je sais que pour diriger le Togo, il faut un cautionnement mais c’est trop », estime cet adversaire déclaré du Chef de l’Etat à la présidentielle de 2015.

Dans la foulée, la candidature du CAP 2015, de l’ADDI, du NET et du MCD, vient ainsi saper la démarche unitaire tant prônée par l’opposition. Une situation qui profite au candidat de l’UNIR.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don