05 nfévrier 2015

Eyadema toujours...

L’histoire du Togo s’est écrite avec Feu Gnassingbé Eyadema 38 annnées durant. A la surprise générale, le Père de la Nation s’en est allé ce 5 février 2005 laissant derrière un pays orphelin économiquement, institutionnellement... mais en paix. Aujourd’hui, date anniversaire de sa disparition, des festivités sont organisées en son honneur.

Voici, déjà dix ans qu’il nous a quitté rappelle Forum de la semaine « Gnassingbé Eyadema dix ans déjà ».

Même son de cloche chez Chronique de la semaine : « il y a dix ans disparaissait le père de la Nation Gnassingbé Eyadèma ».

Pour Dounia : « Les Togolais se souviennent encore »

Et le Le correcteur de faire un récit sur l’état de sa famille génétique : « La fratrie Gnassingbé totalement en lambeaux, la démocratie toujours bafouée et piétinée »

 L’autre préoccupation de la presse écrite en jour est, et comme il en sera toujours le cas pendant encore longtemps, les élections présidentielles 2015. Le rendu concerne le cafouillage de l’opposition dans les préparatifs de ce scrutin crucial.

C’est La Dépêche qui annonce les couleurs avec ce titre « Cacophonie au sein de l’opposition / UNIR jubile ». Elle est significative cette cacophonie, d’autant plus la démarche unitaire de l’opposition est complètement passée à perte et profit.

 Dounia l’exprime par : « Déjà 7 candidatures dans les rangs de l’opposition / Quand l’égoïsme l’emporte finalement sur le bon sens : Faure se frotte déjà les mains ».

Et les accusations vont bon train : Nouvelle Opinion « Changement de discours à la veille de l’élection présidentielle / Les plans de Mister Fabre désormais au grand jour  ».

« Le CAR dénonce la duplicité du CAP 2015 et n’entend pas présenter de candidat sans réformes » ajoute Dounia.

Cette position tranchée du CAR est confirmée par Liberté : «  Le CAR sort enfin des bois et rejoint le camp des boycotteurs » et Golfe Info  : « Le CAR n’y participera pas sans les réformes  »

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don