La 9è réunion de l’Equipe Pluridisciplinaire de la FAO

Evaluer les progrès de l’Agriculture au Togo et en Afrique de l’Ouest

Selon le profil régional de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de 2015 (SOFI), la CEDEAO en tant que sous-région a atteint des résultats remarquables, en particulier elle réduit de 60% la proportion des personnes souffrant de la faim et le nombre de personnes sous-alimentées de 11 millions depuis 1990-92. C’est fort de ce constat que la FAO a procédé ce mardi à Lomé, aux travaux de sa 9ème réunion de l’Equipe Pluridisciplinaire d l’Afrique de l’Ouest sous le thème « Accélération de la croissance et de la transformation de l’Agriculture face aux grandes tendances et questions émergentes au niveau régional et global ».

Les travaux ont été ouverts par le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, Col. Ouro-Koura Agadazi en présence du Représentant de la FAO au Togo, M. Antonio Isaac Monteiro et du ministre de l’Environnement et des ressources forestières, André Johnson.

L’objectif principal de la réunion est d’évaluer les progrès réalisés à ce jour, examiner le plan d’action et articuler le travail de la FAO aux niveaux sous-régional et national, identifier les domaines prioritaires d’intervention, des stratégies et des programmes, et de développer des partenariats pour répondre aux priorités et besoins qui émergent dans la sous-région.

« Ce thème vient à point nommé au moment où de profonds mutations s’opèrent dans le secteur agricole togolais, en l’occurrence l’adoption de la nouvelle politique agricole à l’horizon 2030 qui est axée sur l’accélération de la croissance de l’amélioration de la compétitivité, l’inclusion sociale, la transformation et la modernisation du secteur agricole et une plus grande ouverture des produits sur les marchés extérieurs », a indiqué le ministre Ouro-Koura Agadazi.

Cette nouvelle vision du secteur, selon lui, est exprimée à travers un document cadre prenant en compte trois (3) axes majeurs à savoir : la poursuite des investisseurs dans les infrastructures y compris privés, la modernisation de l’agriculture avec l’introduction des outils de travail performants, la construction d’un label de qualité et d’un pôle de compétitivité au Togo permettra au pays de renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de créer des emplois, de lutter contre la pauvreté surtout en milieu rural et de renforcer la croissance économique.

« L’objectif visé à travers notre rencontre est le renforcement des échanges d’informations entre le Bureau Régional de la FAO pour l’Afrique, l’Equipe FAO de l’Afrique de l’Ouest, les Bureaux Pays de la FAO en Afrique de l’Ouest et nos partenaires techniques et financiers  », a précisé M. Antonio Isaac Monteiro.

La réunion de l’équipe Pluridisciplinaire (MDT) de la FAO en Afrique de l’Ouest est un évènement annuel qui rassemble la FAO et ses partenaires stratégiques pour dialoguer et échanger des informations sur des questions pertinentes liées aux activités de la FAO en Afrique de l’Ouest, tant aux niveaux sous-régional que national, pour relever conjointement les principaux défis auxquels sont confrontés les pays membres.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don