Les agents focaux des ONG en formation

Evaluer les eaux de forages dans le grand Lomé

Du 18 au 20 février 2015, les points focaux des Organisations non gouvernementales (Ong) sont recyclés à Lomé pour sensibiliser et recenser les vendeurs des eaux de forages.

La Société Togolaise des Eaux (TdE) n’arrive pas à servir toute la population du grand Lomé en eau potable. Ce qui amène les populations à faire recours aux eaux de forage et autres.

Cette situation a conduit l’Agence EAA avec l’appui financier de l’Union Européenne a initié ‘’Le Projet de Réduction des Risques environnementaux et Sanitaires liés à l’Activité des vendeurs d’eaux de Forage dans la ville de Lomé (PRRESAF) en partenariat avec le Laboratoire de Chimie des Eaux de l’Université de Lomé.

‘’ Ce projet va évaluer la qualité des eaux de forage. Déterminer combien de forages nous avons à Lomé, les types d’ouvrages qu’ils ont et la qualité de l’eau’’, a déclaré le président du comité de gestion du projet, M. Assiogbon Kuessan.

Pour le coordonnateur du projet, M. Agbefu-Noamessi Yao : ‘’ De manière générale, la qualité d’une eau n’est pas automatiquement potable. Donc, nous avons initié ce projet pour essayer de voir la qualité des eaux de forage’’.

Les vendeurs d’eau de forage des cantons comme Agoenyivé, Légbassito, Vakpossito et Togblékopé, Aflao-Gakli, Aflao-Sagbado et Sangéra, Baguida et Kélégougan et les Arrondissement 1, 2,3 4 et 5 seront recensés et sensibilisés par les enquêteurs.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don