Enseignement supérieur au Togo

Etudes et recherches désormais orientées.

L’Assemblée nationale a voté mardi la loi d’orientation de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo. Le vote a été unanime.

Le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche dispose désormais d’un cadre juridique spécifique qui lui est propre. Les représentation nationale a, en effet, ce 06 juin voté la loi d’orientation de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo.

Le document comprend quatre (4) titres subdivisés en sept (7) chapitres et répartis en cent trente-trois (133) articles. Il viendra donner, selon les initiateurs, un élan à la recherche scientifique, ainsi qu’à l’innovation technique, technologique et culturelle au Togo.

« Les apports de la loi sont multiples. Elle définit la mission et les objectifs de l’enseignement supérieur au Togo ; elle en fixe les principes fondamentaux, dans le respect des droits de chacun ; elle organise les enseignements qu’elle appuie sur le système LMD (Licence-Master-Doctorat). Elle détermine les orientations stratégiques de développement de l’enseignement supérieur, qui sont la maîtrise de l’accès aux études universitaires, l’amélioration de la qualité, de la pertinence et de l’efficience de l’enseignement dispensé, l’instauration d’une bonne gouvernance universitaire, le développement de la recherche en lien avec les ressources naturelles du pays et ses réalités socio-économiques et culturelles et, enfin, la diversification des sources de financement », a indiqué au cours de la session le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué BROOHM.

Plusieurs éléments dont le développement des techniques de l’information et de la communication et l’amélioration quotidienne des dispositifs pédagogiques, sont promus par la loi votée.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don