Au BAC 1 de l’Enseignement technique

En plein examen, l’épreuve d’histoire-géographie a été suspendue

Démarré ce mardi sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du Baccalauréat première partie (probatoire) a été secoué par un incident. Dans l’enseignement technique, l’épreuve d’histoire et géographie a été purement et simplement annulée.

Les plus de 15.000 candidats de l’enseignement technique composant en histoire-géographie, ont été priés de rentrer à la maison pour revenir continuer ce jeudi avec les autres épreuves, en attendant le samedi 14 heures 30 où ils reviendront composer dans la matière annulée.

Ayant été mis au courant de cette affaire rocambolesque dans un examen au Togo, nous avons procédé au recoupement de l’information. Les élèves ont confirmé l’information qui venait d’ailleurs d’eux. Contacté par le site d’information Pa-lunion.com, un responsable du ministère des Enseignements primaire et secondaire et de la formation professionnelle a également confirmé l’information.

Pourtant, dans l’enseignement général les candidats ont traité leur épreuve jusqu’au bout.

Pour l’heure, les raisons avancées pour justifier cette annulation d’épreuve ne sont pas encore officielles. Alors que certains disent que l’épreuve ne prend pas en compte le programme enseigné au cours de l’année, d’autres annoncent qu’il y a des fuites d’épreuves.

Les élèves composeront à nouveau l’épreuve d’histoire-géographie le samedi après midi à 14heures 30.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don