La presse de ce jeudi 22 décembre

En période de fête, on pense aux autres

La grève des enseignants, les préparatifs du Togo pour la prochaine CAN et la visite de terrain mardi du chef du gouvernementsont largement repris par les journaux parus jeudi.

Les journaux parus ce jeudi dans leur majorité sont dans l’ambiance de fête. A leur une, ils souhaitent un joyeux noël et une bonne fête de fin d’année à leurs lecteurs. Echos du pays fait un bilan des événements marquants au Togo et dans le reste du monde au cours de l’année qui s’écoule. Au nombre de ces faits notoires, la grève dans le monde de l’éducation.

Innov Africa note, « Le ministre BAWARA provoque, les enseignants reconduisent la grève ». « En faisant la sourde oreille, le gouvernement retarde la résolution de la crise », écrit de son côté Warra Les Vainqueurs. L’hebdomadaire saisit l’occasion pour étaler les actions majeures menées par le gouvernement en faveur des enseignants depuis 2005.

Une des conséquences de cette grève des enseignants est le refus des élèves, à Tabligbo, de composer, prétextant être soumis à des épreuves dont les chapitres n’ont pas été abordés avec les professeurs. L’information est relayée par Liberté.

Autre incident mais cette fois plus grave, des « échauffourées (ont eu lieu ndlr) entre élèves et policiers dans les Lacs », annonce Forum de la Semaine. Un élève y a été blessé et des dégâts matériels importants recensés, précise le journal.

Le dernier acteur à entrer dans la danse de cette crise n’est que la Synergie des travailleurs du Togo (STT). « La STT aux côtés de la CSET pour faire pression sur le gouvernement à trouver des solutions définitives », écrit ce matin Togo Nyigba. « La STT… mécontente et menaçante », soulige de son côté l’hebdomadaire Flambeau des démocrates.

Devant ce qu’Echo du Pays qualifie de « crise aux allures inquiétantes », il faut selon Innov Africa, « que les dirigeants togolais arrêtent l’hémorragie en résolvant une fois pour de bon l’équation des enseignants. On ne doit pas attendre que le mouvement de débrayage atteigne son paroxysme avant d’agir, le spectre de Dapaong hante toujours les esprits ».

Le gouvernement semble être préoccupé, ou du moins l’est-il, par les travaux de construction du 4e lac de Lomé et de la route Lomé-Vogan-Anfoin puisque dans son numéro 15, le bimensuel Togo Nyigba écrit, « Selom Klassou constate l’avance des travaux de la route Lomé-Vogan-Anfoin ». Le journal pense qu’ « Au demeurant, cette sortie du gouvernement va porter un coup d’accélérateur sur la réalisation de ces chantiers pour le bonheur des populations ». Cette sortie du premier ministre, pour Warra les vainqueurs, est le signe de l’échec de Ninsao Gnofam, le ministre en charge des travaux publics. « Fausses promesses sur la finition de la route Lomé-Vogan-Anfoin : le mensonge du ministre N. Gnofam révélé au grand jour », écrit le journal.

Pour le quotidien Liberté, cette sortie a plutôt le goût de « la promotion de l’impunité économique », orchestrée par les autorités togolaises avec à la tête Faure Gnassingbé. Le journal voit d’un mauvais œil l’attribution de la route Lomé-Vogan-Anfoin à une entreprise chinoise après les détournements et le fait que l’ancien ministre de l’économie et des finances, Adji Otèth Ayassor, soit désormais conseiller économique du Chef de l’Etat, attitude qu’il qualifie de « prime aux détournements et autres crimes économiques ».

Le journal va jusqu’à faire une caricature de son opinion. On y voit un homme ressemblant au Chef de l’Etat s’adresser à un ouvrier ayant l’air chinois en ces termes « Hin-hon, Merci. Grâce à toi, notre fameuse route sera bientôt réalisée ». « Comptez sur moi, lui réponds son interlocuteur », pendant que trois autres personnes nommés Gnonf, Ceco et Ayass sont assis confortablement. Gnonf, aux deux autres dit, « Bon, les Chinois vont sauver la route. Nous, on peut sabler le champagne tranquillement ». « Bien sûr ! », acquiesce, Ayass.

Pour Liberté, il faut également faire les comptes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013 puisqu’une « nouvelle mobilisation de fonds est enclenchée » pour la prochaine CAN. Et parlant de cette compétition, Claude Le Roy a publié la liste des 25 joueurs convoqués pour le stage de l’équipe nationale au Sénégal dans le cadre des préparatifs. L’information est relayée par plusieurs journaux dont Togo Nyigba, Warra les Vainqueurs, Flambeau des démocrates, le quotidien Liberté et le quotidien Togo presse. Sur cette liste, « Victor Nukafu de l’Entente II (est) la grosse surprise », selon Forum de la Semaine. En sport toujours, Togo Presse précise que le boxeur Folly Kuegah alias Prince Lorenzo a présenté sa ceinture GBC au Chef de l’Etat.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don