Le lundi de la presse

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affrontent le 7 mai prochain

L’élection présidentielle qui se déroule en France, ne laisse pas indifférents les journaux togolais. Ceux parus en kiosque ce lundi ont réservé la part belle aux questions sur le second tour d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Les journaux informent également sur la construction de ponts sur deux rivières.

Selon le ministère français de l’intérieur, lors du premier tour tenu sur fond de menace terroriste, la participation a avoisiné les 70%, un des meilleurs niveaux depuis quarante ans. Golfe Info et Le Correcteur font savoir qu’ : « Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle française ». Le centriste pro-européen Emmanuel Macron et la candidate de l’extrême droite anti-Europe Marine Le Pen se sont qualifiés dimanche pour le second tour de la présidentielle française le 7 mai, un duel marquant le rejet des partis classiques, ajoute le journal.

La construction de ponts sur deux rivières est le second sujet qui attire l’attention dans les colonnes. Forum de la Semaine informe que les premiers coups de pioche ont été donnés à Koumongou, au milieu d’une foule en « liesse ». « La construction des deux ponts sur la route nationale Katchamba-Sadori (RN 17), est une composante du vaste projet du corridor logistique du Togo, conçu pour améliorer la qualité des infrastructures de transport routier du Port Autonome de Lomé à Cinkassé », note-t-il.

Nouvelle Opinion d’avis sur le sujet, écrit : « Désenclavement des localités du Togo, Faure lance la construction de deux ponts dans le Nord ». Ce qu’il faut retenir, souligne-t-il, c’est que le financement de ce projet estimé à 16 milliards de dollars, est conjointement assuré par l’état togolais et le gouvernement japonais par le truchement de l’Agence japonaise de coopération (JICA). « Les travaux vont durer 39 mois », a-t-il ajouté.

Dans le rapport 2016 sur les droits de l’Homme au Togo, Liberté parle des Etats-Unis qui ont relevés ce qui suit : la corruption, l’impunité, la surpopulation carcérale, le favoritisme. « Les rapports nationaux de 2016 sur les pratiques en matière de droits de l’homme démontrent l’engagement inébranlable des Etats-Unis à promouvoir la liberté, la dignité humaine et la prospérité mondiale », dit-il.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don