Concours « Message de Noël »

Eduquer les enfants à la notion de l’excellence

La 11ème édition du Concours « message de Noël » a une fois encore été lancée ce vendredi 17 juin à Lomé. Placée sous le thème « Tous pour une éducation de qualité obligatoire et gratuit pour les enfants », elle est couplée du Concours sur l’Egypte : Hymne Nationale (version française et arabe) et de la peinture sur le thème « Quotidien Pharaon ».

C’était en présence de la Représentante du ministre de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Mme Ali Bossa, du Représentant du ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, M. Passiwè Hessou, du Représentant du ministre des Enseignements technique et professionnel, M. Jean-David Messangan, du Représentant de l’Ambassadeur de l’Egypte au Togo, M. Ahmed Zaghloul, et du Directeur général de Nana média Culture, M. Ferdinand Affognon.

C’est une initiative de Nana média culture qui veut faire des enfants à travers ce concours, la relève de demain.
« Chaque 16 juin est célébrer la journée de l’enfant africain et les chefs d’Etats ce sont donnés comme devoir de méditer sur une préoccupation du continent surtout en ce qui concerne les enfants. Cette année, le thème général qui a été retenu, c’est ‘’protégeons les enfants en cas de conflits descendants en d’autres termes le droit des enfants’’  », a indiqué M. Ferdinand Affognon.
Le concours comme chaque année selon lui, est ouvert sur toute l’étendue du territoire et les enfants vont travailler jusqu’au 30 octobre prochain pour déposer les œuvres et à partir de novembre, ils auront à faire les finales dans les différentes régions du Togo.

« Si chacun de nous arrivais à avoir une éducation de qualité, c’est dans nos esprits que naissent les guerres, les conflits. Ces enfants qui sont la relève de demain appliqueront la bonne gouvernance, une justice sociale pour que le continent puisse se développer et qu’on puisse ne plus parler de conflits. Nous avons ajouté comme chaque année, une chanson dédiée mais nous avons vu également qu’au niveau du problème de l’éducation de nos enfants, il y a beaucoup de chose qui leurs manque », a-t-il ajouté.

A en croire ce dernier, l’hymne nationale est le chant dédié à dessein pour le concours.
« L’Egypte qui est notre partenaire depuis l’année dernière verra également son hymne chanté par les enfants et nous avons prévu au maximum 15 enfants de 7 à 17 ans pour chaque groupe qui aurait choisi de compétir. Nous devons solliciter nos enfants, les aider en tant que parent à fournir les efforts pour que tous les enfants puissent aller à l’école. Encourager les autorités à aller au-delà des écoles primaires pour que jusqu’à 18 ans comme le dis notre constitution, que l’éducation soit une éducation de qualité, qu’elle soit obligatoire et surtout gratuite pour tous les enfants du Togo et d’Afrique. », a-t-il précisé.

« A travers ce concours, nous éduquons nos enfants. Les enfants du Togo d’abord à la notion d’appartenance à une même nation, à la notion de l’excellence et surtout à leur participation à la prise de décision. Les enfants apprennent très tôt. Nous avons fait un petit concours pour sélectionné les meilleurs qui rêvent de devenir ministre demain malheureusement il n’y a pas une école pour devenir ministre mais on leur a demandé d’élaborer le discours de lancement  », a-t-il laissé entendre.

Félicitant les organisateurs pour cette louable initiative, le Représentant de l’Ambassadeur de l’Egypte au Togo, M. Ahmed Zaghloul, a ajouté pour sa part qu’ « en Egypte, ils croient que les enfants sont la relève de demain et que la culture est le port et le lien qui lie un peuple ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don