Moustapha Mijiyawa, ministre de la santé et de la protection sociale

Santé des enfants

Du mauvais lait sur le marché togolais.

Certains produits laitiers présents sur le marché togolais sont contaminés à la salmonelle. L’information émane du ministère de la santé et de la protection sociale qui, dans un communiqué, mercredi, demande aux opérateurs économiques les commercialisant de s’en débarrasser et au public de rester vigilant.

Le ministre de la santé Moustapha Mijiyawa met en garde contre la présence sur le marché togolais de produits laitiers malsains. Ces produits pourraient compromettre donc la santé de leurs utilisateurs. Les opérateurs économique sont priés de les retirer du marché ; le public est, lui, appelé à la vigilance rester vigilant.

Intégralité du communiqué du ministère de la santé

Suite à une alerte internationale, parue cette semaine, indiquant la commercialisation dans certains pays dont le Togo, de certains produits laitiers, contaminés à la salmonelle, donc impropre à la consommation, les services techniques du ministère de la santé et de la protection sociale ont procédé sans délai à des investigations sur le marché togolais ;

Ces investigations ont permis de retrouver ces produits laitiers, conditionnés sous les noms : Picot-350g : picot-460g et Milumel-900g et importés d’Europe, pour enfants de premier et deuxième âge.

Pour ce faire le ministre de la santé et de la promotion sociale demande aux opérateurs économiques y compris les grossistes et chaines de distributions pharmaceutiques de retirer ces produits des circuits de commercialisation et de procéder à leur destruction pure et simple. Par ailleurs, le ministère de la santé et de la protection sociale demande aux personnes ayants déjà acquis ces produits de les déposer au centre public de santé le plus proche pour destruction.

Le ministère de la santé et de la protection sociale demande à la population de rester vigilante en dénonçant toute tentative de commercialisation de ces produits ou sous toutes autres formes. Des actions sont en cours sur le marché togolais pour le respect scrupuleux des mesures édictées par les services compétents.

Le ministère de la santé et de la protection sociale compte sur la compréhension et le civisme de tout un chacun pour préserver la santé de nos enfants.

Fait à Lomé, le 06 décembre 2017

Prof. Moustapha MIJIYAWA

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don