Revue de presse du jeudi 28 juillet 2016

Différents sujets font la Une dans la chronique

L’économie et la politique battent le recors dans les journaux parus en kiosques ce jeudi.

« Remise du rapport des travaux du HCCRUN au Chef de l’Etat : le processus des réformes en bonne marche », titre Chronique de la semaine avant de se demande par la suite « A quoi servira la fameuse proposition de loi ANC-ADDI déposée sur la table du parlement ? ».

« Cette démarche du HCCRUN témoigne à n’en point douter la volonté manifeste du président Faure Gnassingbé d’amener les Togolais vers les réformes. Il va sans dire que la proposition de loi ANC-ADDI ne servira à rien car avec la réception par le Chef de l’Etat du document issu de l’atelier du HCCRUN, l’on chemine inexorablement vers la mise en œuvre des réformes attendues au Togo », lance-t-il.

Le Correcteur renchérie de son côté en disant que le HCCRUN et son atelier d’échanges : encore des millions gaspillés pour entretenir la diversion. « Pourquoi Faure Gnassingbé se cache-t-il pour recevoir le rapport des travaux ? », se demande-t-il.

Selon le journal, tout le peuple attendait le visage de Faure Gnassingbé avant de recevoir l’énième rapport sur les réformes.

« Scandale Panama Papers, Sélom Klassou, Ably Bidamon et Batienne Kpabre-Sylvi doivent démissionner », s’exclame le journal.

Ce que l’on peut retenir de cette assertion, c’est que Komi Sélom Klassou dépend Ably Bidamon, et Batienne Kpabre-Sylli étant aussi membre de l’exécutif, tous sont liés par la constitution togolaise qui, en son article 76, dispose : « Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, de toute fonction de représentation professionnelle à caractère national et tout emploi privé ou public, civil ou militaire ou de toute autre activité professionnelle ».

« Les voiles se lèvent sur les véritables dessous de la crise au CAR », écrit Le Changement.

Pour le journal, le conflit qui déchire le CAR a intrigué et continue d’intriguer les Togolais quant à ses motivations et l’on s’est rendu compte que le voile a effectivement commencé à se lever.

« Me Apévon a été le premier à éveiller les esprits par un passage de sa réaction du 05 juillet 2016 à la lettre ouverte que les présidents fédéraux du CAR lui ont adressée le 8 juin 2016. Dans ce passage, il écrit que Me Agboyibo lui a reproché de ne l’avoir pas soutenu lors du scrutin présidentiel de 2010. Le passage avait fait tiquer, car personne ne peut imaginer que le président d’un parti qui a proposé un candidat ne veuille lui apporter son soutien. Mais la révélation est à prendre au sérieux suite à sa confirmation par M. Moïse Koulékpato, Me Agboyibo en veut au président Apévon ‘’pour avoir, lors de l’élection présidentielle de 2010, soutenu Barabas par préférence à Joshua (Jésus)’’ », déplore le journal.

Dans une interview accordée à Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du Développement à la Base sur la lutte contre la pauvreté au Togo, Forum de la semaine indique à travers ses propos « Nous sommes en train de gagner, ensemble avec les populations et les institutions de microfinance, la bataille de l’amélioration des conditions de vie ».

« Le Togo a pris un leadership important dans la réalisation des Objectifs de développement durable. Notre objectif en tant que Gouvernement est de ne laisser personne sur le côté dans notre quête pur le développement et pour cela le FNFI a vocation à être encore plus performant et plus inclusif. Ainsi, en plus des produits traditionnels du FNFI (APSEF, AGRISEF et AJSEF), d’autres produits sont en cours de développement, notamment le produit ‘’refinancement pour les institutions de Microfinance’’ et un autre produit créé avec l’appui de la BAD », rapporte-t-il.

En économie, le même journal aborde la question du renforcement de la connexion internet au Togo où la 3G de Moov Togo est annoncée pour le 10 août prochain.
« Les utilisateurs de l’internet mobile au Togo auront bientôt le choix entre les deux opérateurs de réseau mobile pour la connexion 3G. et pour cause, le réseau de téléphonie mobile, Moov Togo rend commercialisable avant le 10 août prochain, sa connexion 3G et plus pour une meilleure qualité de service au meilleur prix », informe le journal.

Allant dans le même sens, Le Changement pense que pour la modernisation et la diversification des infrastructures de télécommunication, le débit 3G+ de Moov est officiellement lancé pour être opérationnel à partir du 10 août 2016.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don