Maintien de la paix

Des soldats de la paix de 9 pays sont formés au Ceomp à Lomé

Les soldats de la paix de neuf (9) pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre se font formés du 8 au 13 août prochains au Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) à Lomé sur les techniques de communication, de négociation, de médiation et de protection des civils.

Assurée par l’Institut américain pour la paix (AIP), cette formation en résolution non violente des conflits s’inscrit dans le cadre du programme du département d’Etat américain dénommé Africa Contingency Operations Training and Assistance (ACOSTA).

Représentant le chef d’Etat-major général des Forces armées togolaises à l’ouverture de cette formation, le Colonel Tchédré Gado a souligné l’importance qu’elle revêt pour les autorités togolaises.

« Cette formation illustre bien l’excellence des relations entre les Etats-Unis et le Togo mais aussi la pleine volonté des autorités togolaises de trouver des moyens efficaces pour faire durer la paix durable, gage de tout développement », a-t-il lancé.

« Nous travaillons avec le programme ACOTA et nous donnons cette formation régionale pour donner aux soldats de la paix des techniques nécessaires. Nous formons des soldats venus de 9 pays africains, notamment du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo, de la Côte d’Ivoire et du Togo », a déclaré Dr Illana Lancaster, Coordinatrice de l’AIP.

Le Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) a été créé en 2008. Et depuis, il a formé plus de trente (30) contingents togolais, soit environ 20.000 soldats de la paix déployés dans plusieurs pays, notamment au Mali, au Darfour et en Côte d’Ivoire.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don