Revue de presse du mercredi 8 juin 2016

Des questions qui méritent d’être posées

Les journaux parus dans les kiosques ce mercredi sont meublés en grandes parties par des sujets d’ordre politique et social.

« Marche du CAP 2015 le 04 juin, au-delà de la méthode, les réformes sont une nécessité pour le Togo », titre Solidarité.
Selon le journal, ces réformes sont très capitales pour le Togo afin de rompre avec son passé politique noir.

Tingo Tingo quant à lui, trouve que pour obtenir les réformes, le CAP 2015 est « au pied de mur » et appelle les présidents Ouatara Alassane et John Dramani au secours.
« Le Combat pour l’Alternance politique en 2015 (CAP 2015) a fait appel aux présidents ghanéen et ivoirien, John Dramani Mahama et Alassane Dramane Ouatara pour contraindre leur homologue togolais, Faure Gnassingbé, à opérer les réformes politiques avant d’autres échéances électorales », lit-on.

Pour la réclamation des réformes au Togo, John Dramani et Alassane Ouatara appelés au secours, un aveu d’échec de l’opposition togolaise, s’exclame Vision d’Afrique en se demandant si « la coalition CAP 2015 peut souffrir d’un ‘’autisme intraitable’’ ».
«  C’est de l’autisme, ces attitudes, ces stratégies de Fabre et compagnons de CAP 2015 frise des troubles du développement humain caractérisés par une interaction sociale et une communication anormales, avec des comportements restreints et répétitifs », ajoute toujours Tingo-Tingo.

Les réformes constitutionnelles et institutionnelles au Togo, écrit Le Patriote et fait savoir que quand le « ping-pong » des politiques floue les citoyens.
«  Les réformes, on ne saurait assez le dire, sont très importantes pour un pays comme le Togo dans lequel les indicateurs ont souvent été absents lors de l’élaboration de certains textes  », indique le journal.

Le rapport annuel des FAT au chef suprême des armées est le second sujet qui attire l’attention dans les colonnes des journaux.

Pour Le Messager, c’est la reconnaissance et la loyauté à Faure Gnassingbé, chef des armées.
« Les FAT n’ont de compte à rendre qu’à leur premier responsable, Chef des armées et à travers lui le peuple togolaise. Elles n’ont pas dérogé à cette discipline de respect strict de la hiérarchie militaire », souligne le journal.

Liberté de son côté titre « Allégeance annuelle au chef suprême des armées, l’autre chantier important que Faure Gnassingbé et les dignitaires des FAT occultent » et trouve que les FAT étrangement muettes sur leurs cinq frères tués au Mali.
« Les forces armées togolaises sont bien entretenues, c’est ce qu’il faut retenir du bilan sur l’état des forces de défense et de sécurité présenté par ses dignitaires au registre de ce qui est pompeusement appelé grand rapport des FAT
 », note-t-il.

Le journal Tingo-Tingo revient et fait savoir à sa Une que concernant la mort des cinq casques bleus au Mali, les dépouilles mortelles seront ramenées ce vendredi.
« Le 29 mai passé, le jour-même où les Nations-Unies célébraient la Journée internationale des Casques bleus, les Togolais apprenaient la disparition de cinq de leurs compatriotes à Sévaré, au centre du Mali  », souligne le journal.

Affaire de circuit fermé au sein du parti RPT/UNIR : quand Faure Gnassingbé promeut les « vieux mourants » en lieu et place des jeunes cadres abandonnés aux campagnes électorales.
« Ils sont nombreux ces jeunes du parti, dont le mérite et la compétence ne souffrent d’aucune ambiguïté, à œuvrer pour consolider l’hégémonie du parti dans l’espoir d’une suite favorable », ajoute Tingo-Tingo.

Fraternité pour sa part aborde la question des neuf ans après l’attaque odieuse contre l’avion des Eperviers du Togo et se demande « où en est-on de la suite au Crash de Lungi ? ».
« Les Togolais se sont à nouveau rappelés, le vendredi 3 juin dernier, d’un triste souvenir pour le football national : le crash de Lungi en Sierra Léone. Un malheureux accident d’hélicoptère qui a coûté la vie à 22 personnes dont 14 Togolais, de retour de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2008, disputée le 3juin 2007 à Freetow,n entre Leone Stars et Eperviers du Togo. Neuf ans après, toujours difficiles de situer les Togolais sur l’état des lieux  », précise le journal.

«  Point sur les préparatifs du Sommet de Lomé sur la Sécurité maritime, à 4 mois de l’ouverture, où en sommes-nous ? » se demande Forum de la Semaine.
Pour le grand quotidien, le ministre Robert Dussey a déclaré que « Tout est fin prêt pour que ce Sommet connaisse un succès éclatant  ».

La Dépêche ne manque pas de mettre sur le plateau les 50 ans de Faure Gnassingbé. Selon le journal, une foule de responsables et de militants de UNIR ont pris part à une messe d’action de grâce.

En société, le grand quotidien Togo presse s’intéresse à la gestion des catastrophes et de la protection civile selon laquelle, le Chef de l’Etat à échangé avec le secrétaire général de l’OIPC.

Sport : Rencontre mouvementée entre le Libéria et le Togo à Monrovia, le bus des Eperviers du Togo bloqué et caillassé à l’entrée du stade, informe Le Magnan Libéré.
« Le bus à bord duquel se trouvaient les joueurs et le staff a été quasiment lynché, semant une grande panique chez les Eperviers qui n’ont pas eu du mal à encaisser un but matinal  », lit-on.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don