Les patrons des associations de presse réunies pour défendre Legend FM

Fermeture de Légende Fm

Des organisations de presse veulent mener des actions

Ce lundi à la Maison de la presse à Lomé, la Synchronie des professionnels des médias a organisé une rencontre suite à la fermeture de la radio Légende Fm. Un certain nombre d’actions ont été discutées et arrêtées en faveur d’une future réouverture de ladite radio. Selon les organisateurs, il est temps de faire bloc « pour arrêter le musellement de presse ». Voici in extenso les points qui ont fait l’objet de discussion :

  • La publication d’une déclaration mettant en relief l’illégalité et les irrégularités contenues dans la décision de la HAAC ;
  • La rédaction et la diffusion de deux pétitions : l’une signée par des professionnels des médias, l’autre par des défenseurs des droits humains, les acteurs de la société civile ;
  • La diversification des partenaires dans la lutte pour la liberté de presse : adresser mémorandum au BIT, à l’OIT, à la Banque mondiale, au FMI, à la CSI, etc.
  • La création d’un Comité de veille pour la sauvegarde de la liberté de presse ;
  • Rédaction d’’un mémorandum sur les violations de la liberté de presse commises depuis 2005 à ce jour. Ce mémorandum permettra à la Synchronie de plaider auprès des chancelleries pour la réouverture de Légende et leur donner une idée claire sur les violations de la liberté de presse et d’expression au Togo ;
  • Des demandes d’audience auprès des chancelleries avec en main un mémorandum ;
  • La participation des membres de la Synchronie à des émissions radio sur Victoire Fm, Kanal Fm, Radio Lumière, RTDS, Zéphyr, etc pour rétablir la vérité et exposer la position de la Synchronie ;
  • Rencontres répétées avec la HAAC : les premiers responsables des organisations membres de la synchronie feront partie de la délégation ;
  • La Coordination de la Synchronie présente ses excuses à tous les confrères pour les désagréments que le report de l’AG du mercredi 04 Septembre leur aurait causés ;
  • Sit-in devant la HAAC ou devant Légende FM ;
  • Envoi des sms « at random » sur les numéros du président de la HAAC et des autres autorités compétentes.

Journalistes pour les droits de l’homme (JDHO), l’Observatoire des Médias pour la démocratie et la bonne gouvernance (OMDG), MEDIACTION, SAINTJOP, SOS Journaliste en Danger, SYNJIT puis Réseau africain des journalistes sur la sécurité humaine et la paix (RAJOSEP) composent cette Synchronie des professionnels des médias.

 

 

 

A propos de l'auteur

Du même auteur