Revue de presse du mercredi 17 mai 2017

Des informations traitées pêle-mêle

Différents sujets font la une des journaux parus en kiosques ce mercredi. Mais les travaux de la première phase du séminaire gouvernemental l’emportent largement.

En politique, Dounia Le Monde parle d’une reconnaissance internationale à une importance nationale et s’interroge : « Me Dodji Apévon et les FDR ne se trompent-ils pas de stratégie ? ». Si le calendrier est respecté, ajoute-t-il, les Togolais devraient être appelés dans les urnes dans au plus 12 mois. « Mais force est de constater que les Forces démocratiques pour la république (FDR) qui sont nées suite à une crise profonde au Comité d’action pour le renouveau ne sont connues que des autres partis politiques togolais, de ses partenaires internationaux, des journalistes et surtout des membres fondateurs du partis  », informe le journal.

Parlant de dépenses inconséquentes au sommet de l’Etat, Liberté évoque pour sa part : « plus de 95 milliards de francs CFA de matériels de sécurité payé en 2013 par le Togo à l’Israël ». Selon le quotidien privé, le sommet Israël-Afrique aura lieu du 23 au 27 octobre prochains au Togo. Et de poursuivre : « Faure Gnassingbé ne ménage aucun effort pour faire de ce rendez-vous une réussite. On annonce déjà la participation d’une dizaine de chefs d’Etat et de gouvernement, des délégations ministérielles et d’une centaine d’entreprises israéliennes, membres de l’Israël Export Institute  ».

Le Messager quant à lui, propose à ses lecteurs les menacent des inspecteurs et contrôleurs du travail. Pour en savoir plus, le journal s’explique : « Le SYNACIT-Togo dénonce les conditions difficiles de travail et de vie des inspecteurs et contrôleurs du travail. Toutes les démarches pour rencontrer le ministre se sont révélées vaines ».

Togo Presse et La Dépêche estiment que, cette rencontre placée sous le thème : « transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable », s’inscrit dans le cadre de la continuité de l’engagement effectif du Togo dans la mise en œuvre des ODD.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don