Le Togo et le Burkina Faso contre la criminalité transnationale

Des délinquants maîtrisés...

Les ministères en charge de la sécurité au Togo et au Burkina Faso ont mené, du 20 au 22 décembre des opérations conjointes de sécurité en vue de lutter contre des réseaux de délinquants à la frontière entre les deux pays. Plusieurs arrestations et des saisies d’armes en ont découlé.

Le Burkina Faso et le Togo vont en guerre contre la criminalité transnationale ambiante. Les deux pays mènent désormais côte à côte des opérations de lutte contre les réseaux de délinquants. La première action menée par les services de défense et de sécurité des deux pays s’est déroulée du 20 au 22 décembre derniers. Ayant couvert le quadrilatère compris entre Cinkassé-Mandouri au Togo et Cinkassé-Kompienga au Burkina-Faso, cette mission a occasionné des patrouilles et des perquisitions suite à un bouclage de zone.

Après les trois jours qu’a duré l’offensive, ont été interpellées au Togo 97 personnes dont deux soupçonnées de braquage et 49 individus suspects au Burkina Faso. Aussi ont été saisies au Togo 2 fusils de chasse, 47 coupe-coupe, 110 motos ; et au Burkina, 12 fusils de chasse, sept cartouches de 12 m/12 et 189 motos.

Selon le ministère togolais de la sécurité et de la protection civile, les personnes interpellées sont confiées aux unités territorialement compétentes des deux pays pour la poursuite des enquêtes à toutes fins utiles.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don