Dans la presse du 13 mai 2016

Décentralisation : le nouveau sujet politique à palabres

Le processus de décentralisation et les élections locales en vue font encore couler beaucoup d’encre. Certainement, beaucoup de salive aussi, car, si la presse en parle, c’est que des gens en parlent également.
A l’analyse de la situation tout porte à croire que tout le monde veut la décentralisation, mais personne ne peut dire avec exactitude le format que ça va prendre.

« Décentralisation et élections locales, Faure Gnassingbé opte pour le forcing, les textes envoyés à l’Assemblée nationale  », titre Liberté qui fait penser que le même sort va vers les présidentielles et les législatives.
« Le processus est déjà victime du verrouillage institutionnalisé en mode de gouvernance sous Faure Gnassingbé et ces locales tant attendues risquent d’être dévoyées, de connaître le même sort que les traditionnelles élections tenues au Togo. Tout en se déclarant aux contributions, le pouvoir n’a pas hésité à envoyer les textes à polémique à l’Assemblée nationale, sans discussions préalables », a lancé le journal.

Pour La Lanterne, c’est une sensibilisation en cascade des leaders de l’opposition sur les avantages de la décentralisation. L’hebdomadaire se demande si Jean-Pierre Fabre et compagnie parleraient aussi aux populations de leur devoir ?
« Depuis que le processus de décentralisation a été enclenché par le gouvernement, l’opposition ne semble pas contribuer, positivement parlant, pour son aboutissement heureux. En lieu et place de cette contribution, elle-cette opposition-se contente des meetings de sensibilisation çà et là. C’est la jeunesse de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) qui a donné le ton dans certaines localités de Lomé », lit-on.

Le Canard Indépendant, pense que le processus de décentralisation et élections locales est une divergence au sein de l’opposition.

En économie, les prix des transports font une baisse difficilement perceptible, selon Le Canard Indépendant.

La Lanterne se demande qu’ : « Avec les milliards en recettes de l’OTR, l’Etat togolais ne peut-il pas doter les CHU et CHR du pays d’un scanner ?  ».
« Au jour le jour, les Togolaises et Togolais meurent dans ces centres hospitaliers publics à cause d’un petit malaise pour manque de scanner. A quoi servent finalement les milliards que génère l’Office Togolais des Recettes (OTR) si le gouvernement ne peut pas y prélever une partie pour acheter des scanners et en doter les hôpitaux publics  », précise le journal.

Et autres sujets tous azimuts

« Trafic d’influences et méthodes de voyous, le ministre Fiatuwo Sessenou tente de démembrer le domaine du CEG Segbé au profit d’un de ses anciens clients », annonce L’Alternative.
Le Gouvernement Selom Klassou selon le Bi-hebdo est par ailleurs qualifié d’un repaire d’individus indélicats.

L’Hebdomadaire L’Eveil de la nation s’intéresse à la célébration de la journée de l’Europe et estime que Nicolas Berlanga Martinez s’attaque à l’opposition partisane de « l’immobilisme » dans le processus de décentralisation.

Les messages de félicitations du Chef de l’Etat à l’occasion de la célébration du 56ème anniversaire de l’accession de la souveraineté internationale du Togo communément appelé le 27 avril dernier se poursuivent. Pour Togo presse, il s’agit du Président Barack Obama et plusieurs dirigeants qui ont adressé leurs félicitations au Chef de l’Etat.

Forum de la semaine aborde le sujet des atrocités des forces armées de Sassou N’Guesso dans le département du Pool et déplore que Faure soit sollicité par le Pasteur Ntumi pour une médiation entre les frères Congolais.
« Son excellence Monsieur le Président de la République du Togo, vous êtes un ami du président Dénis Sassou N’Guesso. C’est pourquoi, nous sollicitons respectueusement votre médiation en vue d’apporter un arbitrage et une solution rapide afin de soulager les populations du Pool qui vivent un véritable cauchemar : des pertes en vies humaines, absence de soins appropriés aux personnes blessées, et destruction de biens et ressources naturelles », ajoute-t-il.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don