Médiation ghanéenne dans les tensions politiques au Togo

De l’espoir pour une sortie de crise

L’espoir que la crise sociopolitique qui secoue le Togo depuis le 19 aout dernier connaisse enfin une fin est plus vif. L’opposition en échange mardi avec le ministre de la sécurité ghanéen Albert Kan-Dapaah, envoyé par le président ghanéen Nana Akufo Addo choisi pour être médiateur dans la crise togolaise.

Ce dernier au terme des échanges s’est montré plutôt optimiste pour cause que les échanges se soient bien déroulés et que la délégation de la coalition des 14 partis de l’opposition ait fait preuve de bonne volonté pour le dialogue.

« Nous avons discuté des contours du dialogue avec l’opposition et nous allons faire de même avec le pouvoir. Et nous sommes convaincus que nous trouverons un consensus sur quand, comment et où de ce dialogue », a indiqué M. Dapaah.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don