Les 9èmes journées de l’ONPT

De l’entreprise pharmaceutique à sa responsabilité sociétalee

Les activités des 9èmes journées de l’Ordre nationale des pharmaciens du Togo (ONPT) ont été officiellement lancées ce vendredi à Lomé par la directrice générale adjoint de la santé, Mme Akpédzé Noményo.

Placée sous le thème « Responsabilité sociétale du pharmacien », cette rencontre de partage entre tous les professionnels du médicament va permettre une émulation des réflexions sur comment développer l’entreprise pharmaceutique pour la promotion de ce secteur et les actions à mener les prochaines années pour le bien-être de la population.

« Le thème de vos journées de cette année ‘’Responsabilité sociétale du pharmacien’’ est un peu plus actuel et révélateur de votre engagement à la promotion de votre secteur et à sa contribution pour l’atteinte de nos objectifs de développement sanitaire, mais aussi d’atteinte des ODD auxquels notre pays a souscrit  », a déclaré Mme Akpédzé Noményo.

Selon elle, c’est un secteur pharmaceutique aussi bien organisé et engagé pour ses missions qui offre un interlocuteur valable pour les nouvelles orientations qu’ils souhaitent impulser.

« Nous allons aussi réfléchir ensemble sur le thème de la Responsabilité sociétale du pharmacien parce que le pharmacien contribue à la protection des anti infectieux (ATB et Anti palu notamment) contre les phénomènes de résistance qui menacent de remettre en cause certains acquis en matière de contrôle des pathologies », a laissé entendre M. Innocent Koundé Kpéto, Président de l’ONPT.

Pour lui, les activités de cette journée, offre aux pharmaciens d’avoir l’opportunité d’être avec leurs partenaires et le grand public pour une ouverture plus large sur leur profession et pour avoir aussi les conseils de leur tutelle.

« Les activités de cette journée sont pour nous aune occasion de nous ouvrir à nos concitoyens et d’apporter des réponses aux questions qu’ils se posent légitimement sur notre secteur. Ne sommes-nous pas les gardiens de ces potions qui sont faites pour les soigner et ou les guérir, et qui tantôt peuvent se transformer en redoutables destructeurs de leur précieuse santé quand leur qualité n’est pas assurée et leur usage n’est pas contrôlé ? », a-t-il indiqué.

Le pharmacien, dans son rôle d’aider ces patients est conscient du caractère dangereux des médicaments et veille aux conditions de leur délivrance au patient.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don