Le nouveau siège de l’Assemblée nationale

Dama Dramani se rend sur le chantier

Le chantier du nouveau symbole de la coopération entre la Chine et le Togo, le nouveau siège de l’Assemblée nationale togolaise en cours de construction à Kégué (quartier périphérique de Lomé) par une entreprise chinoise a été visité ce mercredi par le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani.

Il était accompagné du ministre en charge des Infrastructures, Ninsao Gnofam et l’Ambassadeur de la Chine au Togo, Liu Yuxi.

Démarrés depuis quelques mois, les travaux sont déjà réalisés à hauteur de 23,4% contre un délai consommé de 15,83%.

Dama Dramani n’a pas caché sa joie devant une telle avancée des travaux. « A chaque fois que j’arrive, le chantier pousse de jour en jour parce que les Chinois, c’est ce qu’il faut reconnaître et saluer, travaillent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ils sont à un niveau d’avancement des travaux qui dépassent les prévisions. L’Assemblée nationale salue cet état des choses », a-t-il indiqué à la fin de la visite.

« Je tiens à saluer l’implication personnelle du chef de l’Etat dans la réalisation de cette infrastructure », a-t-il ajouté.

L’Ambassadeur de Chine au Togo, a de son côté souligné que l’impression est tout aussi grande. « Je suis profondément impressionné par la rapidité et l’efficacité du travail de près de 200 techniciens et ouvriers togolais et chinois. Le travail avance très bien avec les efforts conjoints des deux parties », a-t-il martelé.

Construit sur un site d’une superficie de 10,9 hectares, avec un montant de 10,267 milliards de francs CFA, le nouveau siège de l’Assemblée nationale togolaise, une fois à terme, aura trois (3) blocs comprenant une grande salle des plénières, un hall de réunion, des bureaux, une galerie et des passerelles. Le délai d’exécution du chantier arrive à échéance en juillet 2018.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don