Revue de presse du lundi 25 juillet 2016

Crise au CAR, Me Dégli appelle Me Agboyibo à mettre fin au spectacle

Les journaux parus en kiosque ce lundi s’intéressent à plusieurs sujets qui font l’actualité au Togo.

« La duplicité politique de Fabre mise au grand jour : la nouvelle proposition de loi ANC-ADI, une hypocrisie politique », titre Nouvelle opinion.

Selon lui, tout ceci voudra tout simplement dire que l’ANC n’a jamais eu pour objectif l’adoption de sa proposition de loi par l’Assemblée nationale, mais plutôt elle cache une autre intention, celle de vouloir s’affirmer le parti de l’opposition le plus sérieux et populaire et soucieux du bien-être des populations alors qu’il n’est rien.

Liberté pour sa part parle du Togo et les « intimes de la République » où Ingrid Awadé lance une curieuse opération d’établissement des cartes nationales d’identité avec une qualification de « Banalisation ostentatoire de la nationalité togolaise ».

Le journal pense que le certificat de nationalité fait partie des pièces exigées, sinon la plus essentielle et incontournable à fournir avant de se faire établir une carte nationale d’identité. « Ce sont les formalités prescrites depuis la nuit des temps, et c’est seulement par ce document que l’on peut prouver sa nationalité togolaise. Mais voilà que l’on saute cette pièce essentielle pour établir des cartes aux mutualistes de la DOSI », se moque-t-il.

Crise au CAR, Me Dégli appelle Me Agboyibo à mettre fin au spectacle, lance Forum de la semaine.

« Notre grand frère Me Yawovi Agboyibo doit être celui qui fasse tout pour que ce qui se passe actuellement, ce spectacle public que donne le CAR ne puisse pas se poursuivre. Cela profite nécessairement au pouvoir parce que plus les forces sont divisées en face du pouvoir, et plus le pouvoir se trouve devant un boulevard », rapporte le journal.

Parlant de l’impossible sortie de coma de Togotelecom, Tagba A. Romain, l’ombre mouvante a toujours des approches artisanales de redressement, informe Courier de la République.

« La société Togotelecom avait pourtant tout pour être l’une des plus prospères du pays. On voit les résultats qu’affichent certaines sociétés opérant dans le même secteur que Togotelecom ailleurs. Mais au Togo, la gestion hasardeuse, les mauvais choix tant du sieur Bikassam et aggravés par ceux du transparent DG intérimaire Tagba Romain ont plombé tout espoir de sortie de coma de la société. Simplement un géant aux pieds d’argile ce Togotelecom », indique-t-il.

En économie, Golfe info de son côté aborde la question d’un Togo : biens mal acquis et ces milliards qui dorment sous d’autres cieux.

« Depuis trois (3) ans au moins, le Togo assiste impuissant, au recul de l’aide publique au développement, en même temps que celui des investissements directs étrangers. Et pendant que le pays se débat, pour maintenir à niveau, les investissements publics et privés, de manière à conserver une dynamique de croissance, la saignée des finances publiques, elle continue, pour aller alimenter les économies d’ailleurs », ajoute-t-il.

Togo presse écrit pour sa part que le Chef de l’Etat a reçu le représentant résident de l’UNFPA et le Directeur exécutif du fonds africain de garantie.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don