Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

Les artistes de la chanson se mobilisent

Création du « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé »

Des artistes togolais engagés de la chanson réunis au sein du « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé », revendiquent et exigent la création du Haut Conseil National de la Culture (HCNC) au Togo.

Agissant au nom et dans l’intérêt de tous les acteurs culturels du Togo, tous secteurs confondus, toutes disciplines confondues, tous genres confondus et toutes expressions confondues, ce Collectif d’artistes a rendu public lors d’une conférence de presse jeudi à Lomé, une plate-forme revendicative adressée au Chef de l’Etat Faure Gnasssingbé. Ceci, en présence des trois responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST).

Selon les responsables, la création de ce mouvement intervient dans une atmosphère de crise profonde, tant dans le secteur culturel que dans d’autres de la vie de la société togolaise.

Pour Frédéric Gakpara, coordonateur du Collectif, seule la création d’un HCNC pourrait gérer ce secteur, les paramètres de l’évolution des artistes, la gestion du financement public au service de tous les artistes.

« Nous avons constaté l’échec de la gestion publique de la chose culturelle et seule, la représentation des professionnels dans un cadre de concertation avec les représentants de l’Etat, peut gérer la chose culturelle à bon escient. Cette structure saurait garantir une confiance, un assainissement et un développement du secteur culturel », a souligné M Gakpara.

Les responsables du CST, disent apporter un soutien sans faille au « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé ». Ils motivent cette démarche par une vision plus ou moins semblable à celle de la CST.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don