Flash
27.06.2016 Football / Togo : 2 ans de prison ferme requis contre le sélectionneur Claude Le Roy, dans une affaire de transferts frauduleux (Agence ivoirienne de presse) (Agence ivoirienne de presse)
23.06.2016 Coopération germano-togolaise : Annette Rathjen a cédé, ce 22 juin, à Makus Wagner, sa place à la tête de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) au Togo. Cet organe est l’agence de coopération internationale allemande pour le développement.
21.06.2016 Santé : L’institut national d’hygiène dispose désormais d’un laboratoire de virologie. D’un montant de 492.900 dollars soit environ 200 millions de francs CFA, le centre a été inauguré le 17 juin dernier. il s’agit d’un don des États-Unis au Togo qui permettra de détecter à temps et sur place les maladies virales.
17.06.2016 A quand la réconciliation au Togo ? Les Etats-Unis donnent « un coup de pousse »
17.06.2016 Togo-BAD : Main dans la main pour relever l’agriculture et pour un taux de croissance à deux chiffres
01.06.2016 Duel Togo - Liberia : Jonathan Ayité souffrant d’une élongation aux adducteurs ne disputera pas, le 05 juin prochain, le match contre le Liberia comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017 .
01.06.2016 Sports : Selon le Comité national olympique togolais, CNOT, le Togo pourra être représenté aux Jeux olympiques d’Eté 2016 qui se tiennent à Rio de Janeiro (Brésil) du 05 au 21 août prochains par cinq athlètes au moins. Feront partie de la course aux médailles à Rio, Prénam Pesse, Emeric Kpegba (natation, 50 m nage libre), (athlétisme 100 m), Fabrice Kokoutse (Athlétisme 200 m), Rebecca Adzo Kpossi (natation, 50 m nage libre) et Claire Akossiwa Ayivon (aviron). D’autres athlètes pourraient se joindre à eux prochainement .
La table d'honneur

Les artistes de la chanson se mobilisent

Création du « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé »

Des artistes togolais engagés de la chanson réunis au sein du « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé », revendiquent et exigent la création du Haut Conseil National de la Culture (HCNC) au Togo.

Agissant au nom et dans l’intérêt de tous les acteurs culturels du Togo, tous secteurs confondus, toutes disciplines confondues, tous genres confondus et toutes expressions confondues, ce Collectif d’artistes a rendu public lors d’une conférence de presse jeudi à Lomé, une plate-forme revendicative adressée au Chef de l’Etat Faure Gnasssingbé. Ceci, en présence des trois responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST).

Selon les responsables, la création de ce mouvement intervient dans une atmosphère de crise profonde, tant dans le secteur culturel que dans d’autres de la vie de la société togolaise.

Pour Frédéric Gakpara, coordonateur du Collectif, seule la création d’un HCNC pourrait gérer ce secteur, les paramètres de l’évolution des artistes, la gestion du financement public au service de tous les artistes.

« Nous avons constaté l’échec de la gestion publique de la chose culturelle et seule, la représentation des professionnels dans un cadre de concertation avec les représentants de l’Etat, peut gérer la chose culturelle à bon escient. Cette structure saurait garantir une confiance, un assainissement et un développement du secteur culturel », a souligné M Gakpara.

Les responsables du CST, disent apporter un soutien sans faille au « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé ». Ils motivent cette démarche par une vision plus ou moins semblable à celle de la CST.

A propos de l'auteur

Du même auteur