Flash
24.08.2016 Bons résultats économiques : Deux ans après sa création, l’Office Togolais des Recettes (OTR) affiche des résultats positifs. Selon les responsables de l’institution, les recettes fiscales ont accru au cours de leur gestion. Entre 2014 et 2015, les recouvrements ont augmenté, atteignant une estimation de plus de 12%. Depuis janvier 2016, les recettes sont également en hausse de plus de 32% en comparaison aux années précédentes.
11.08.2016 JO : Clarisse Agbenyenou, togolaise d’origine, a offert une médaille d’argent à la France pour le compte des Jeux Olympiques de Rio. Ceci suite à sa finale perdue en judo (catégorie des moins de 63 kg) face à une Slovène.
11.08.2016 Football féminin : La deuxième édition du tournoi dénommé Trophée CECAM est lancée. Ce deuxième acte, contrairement au premier, se jouera à Lomé et à Sokodé et sera donc répartie en deux zones. Une super coupe se jouera entre les finalistes des deux pôles. La compétition démarre le 21 août dans la zone sud et le 27 août dans le nord.
11.08.2016 Télécommunication : Officiellement lancé le 27 juillet dernier, le service 3G de l’opérateur de téléphonie mobile Moov est opérationnel déjà depuis ce 09 août.
02.08.2016 Miami 228 brûle légèrement : Un incendie s’est déclaré ce matin à Lomé. La maison qui abrite la boite de nuit Miami 228 a pris feu. Aucune perte en vie humaine n’est signalée. Les causes de cet accident léger restent encore méconnues.
31.07.2016 Rentrée scolaire 2016-2017 : Déjà des soucis pour le ministre Georges Aïdam ; les enseignants du technique réclament des primes de logement, d’incitation à la fonction enseignante, de veille et de la salissure
27.07.2016 Coopération Sud-Sud : Les chambres de Commerce et d’Industrie du Togo et de l’Algerie signent un accord de partenariat
La table d'honneur

Les artistes de la chanson se mobilisent

Création du « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé »

Des artistes togolais engagés de la chanson réunis au sein du « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé », revendiquent et exigent la création du Haut Conseil National de la Culture (HCNC) au Togo.

Agissant au nom et dans l’intérêt de tous les acteurs culturels du Togo, tous secteurs confondus, toutes disciplines confondues, tous genres confondus et toutes expressions confondues, ce Collectif d’artistes a rendu public lors d’une conférence de presse jeudi à Lomé, une plate-forme revendicative adressée au Chef de l’Etat Faure Gnasssingbé. Ceci, en présence des trois responsables du Collectif Sauvons le Togo (CST).

Selon les responsables, la création de ce mouvement intervient dans une atmosphère de crise profonde, tant dans le secteur culturel que dans d’autres de la vie de la société togolaise.

Pour Frédéric Gakpara, coordonateur du Collectif, seule la création d’un HCNC pourrait gérer ce secteur, les paramètres de l’évolution des artistes, la gestion du financement public au service de tous les artistes.

« Nous avons constaté l’échec de la gestion publique de la chose culturelle et seule, la représentation des professionnels dans un cadre de concertation avec les représentants de l’Etat, peut gérer la chose culturelle à bon escient. Cette structure saurait garantir une confiance, un assainissement et un développement du secteur culturel », a souligné M Gakpara.

Les responsables du CST, disent apporter un soutien sans faille au « Collectif Y-en-a Marre, Etiamé ». Ils motivent cette démarche par une vision plus ou moins semblable à celle de la CST.

A propos de l'auteur

Du même auteur