L’Anc refoule le cadeau de voeux du Hcrrun

Confusion entre Chef de file de l’opposition, l’institution et chef de parti, le statut ?

L’ANC et le HCRRUN défrayent la chronique en cette fin du mois de janvier. Les deux institutions s’opposent sur une question de courtoisie ayant rapport avec un don de calendriers à l’occasion de la nouvelle année.

Civilité de début de nouvel année oblige, le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) envoie en début du mois de janvier au Chef de file de l’opposition, un lot de calendriers en carton et de calendriers de table à son emblème.

Le geste est mal perçu par les responsables du parti Alliance Nationale pour le Changement (ANC - dont le président n’est autre que le destinataire du lot du HCRRUN) qui pensent que l’offre revenait au parti.

Le 25 janvier donc, l’ANC renvoit le cadeau au HCRRUN avec une lettre d’explication signé par son vice-président, Patrick LAWSON-BANKU.

« Il est totalement inacceptable qu’au moment où des milliers de personnes, affectées par les massacres de populations et autres exactions commises par le système RPT, attendent en vain d’être indemnisées, soutenues et accompagnées psychologiquement, votre institution, dont la mission essentielle est précisément la ‘’réparation des victimes’’, commande à grands frais, des cadeaux de luxe, des calendriers et autres gadgets largement distribués dans les administrations, les sociétés d’Etat, le corps diplomatique, les ODDH ainsi que les autres institutions. L’ANC ne saurait s’accommoder d’une telle démarche qui n’est rien d’autre qu’un gaspillage des deniers de l’Etat pour des initiatives sans aucun rapport avec les missions légales fondamentales du HCRRUN. Dans ces conditions, l’ANC se voit dans l’obligation de vous retourner le lot de calendriers en cause », peut-on lire dans le courrier de l’ANC.

La réponse du HCRRUN ne tarde pas. L’institution dirigée par Awa NANA-DABOYA, dans un communiqué de presse, ce lundi, rappelle à son tour à l’ordre l’ANC et indique que son colis n’était adressé qu’au Chef de file de l’opposition et non à son parti.

« Le HCRRUN rappelle qu’en référence à la carte de vœux qui a servi à transmettre ce lot de calendriers, le colis est adressé au Chef de file de l’Opposition en tant qu’Institution créée par une loi de la République et non à l’ANC. Le respect dû aux autres Institutions de la République explique ce geste de civilité du HCRRUN à l’endroit du Chef de file de l’Opposition », explique le HCRRUN.

L’ANC rétorquera-t-elle ? Serait-ce la fin de ce bras de fer ? Wait and see.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don