Confiance électorale

Comme toute compétition l’élection a ses propres règles de jeu.

Le processus électoral doit être transparent et accessible à tous. Il doit se dérouler dans les délais constitutionnels. Il doit s’accompagner d’une campagne libre et sincère. Le vote doit être exempt de toute pression et de toute fraude. Le dépouillement des suffrages doit être aussi clair que l’eau des cascades. Les résultats du vote doivent être acceptés par tous. Les contestations éventuelles doivent être réglées par la cour constitutionnelle et non dans la rue.

Il est normal que chaque candidat en cours d’opération fasse connaître ses réserves, ses doléances, ses propositions. Il existe une limite cependant à ne pas franchir : tenter de paralyser la tenue du scrutin par une recherche excessive du perfectionnisme, participer à l’épreuve électorale tout en se préparant à contester ses résultats s’ils ne sont pas favorables.

La démocratie suppose le respect de la libre expression des suffrages et l’acceptation du verdict des urnes.

Ne l’oublions pas.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don