Insécurité à Lomé

Cinq voleurs à mains armées et cambrioleurs arrêtés par la DCPJ

La ville de Lomé et ses environs, confrontée à une recrudescence de vols à mains armées et des cambriolages commis par des individus munis de toute sorte d’armes, vient d’être défaite de cinq (5) malfrats de deux (2) réseaux différents ; l’un de trois (3) voleurs à mains armées et l’autre de cambrioleurs qui opèrent dans les quartiers Agoè Assiyéyé, Nyivé, Zongo, Agbalépédo, Avédji et Adidogomé.

Les cinq (5) hommes dont trois (3) Togolais, un Sénégalais et un Ghanéen, ont été présentés à la presse ce jeudi à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) à Lomé.

Selon M. Nouroudini Ouro-Salim, commissaire principal de police, chef de division criminelle à la DCPJ, les investigations de la DCPJ ont permis d’interpeler le 12 août dernier Carlos Bomboma, Djato Soké, le chef du réseau et Mahoumadou Dièye. Les deux (2) cambrioleurs sont nommés Lucien Atila et Koassi Gbologan.

« Le groupe de 3 malfaiteurs dans la nuit du 5 au 6 août, munis de couteaux poignards, se sont introduits dans un domicile d’une dame qu’ils ont ligotée et bâillonnée à l’aide du ruban adhésif. Ils ont emporté sa voiture et une somme de 3 millions de francs CFA. Une partie du butin notamment la voiture a été retrouvée en leur possession et récupérée. Le reste des objets volés a été bradé au Ghana », a déclaré le commissaire principal.

Les deux autres se sont introduits par effraction dans une boutique de vente de pièces détachées sis à Agoè Klévé Gakpoto. Ils ont emporté des objets. L’enquête a permis de les localiser et de les interpeler, a-t-il ajouté.

Les cinq hommes seront présentés au Procureur de la République pour répondre de leurs actes.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don