16 juin 2015

CAP 2015 bat-il en brêche ?

La question n’est pas un col pour la presse togolaise. C’est elle qui l’évoque de façon déterminée. Pour certains confrères, l’absence de la scène du chef de file de l’opposition, le candidat malheureux au dernier scrutin présidentiel, M. Jean-Pierre Fabre, fait croire que la lutte pour la reprise de sa « prétendue victoire » est désormais abandonnée.

C’est Nouvelle Opinion qui lance les hostilités en demandant : « Mise en veilleuse ou fin de la lutte pour la récupération de la victoire volée ? » .

Son collègue Forum de la semaine a été également, peut-être, inspiré quand il écrit : « CAP 2015, est-ce déjà l’adieu ? »

Evidemment, la stratégie de l’opposition sous la conduite de Jean-Pierre Fabre étant de marcher pour obtenir gain de cause, il lui sera difficile de faire foule après ce scrutin dont l’après ne laisse présager rien de bon. En tout cas par rapport aux infos qui circulent.

Si l’on s’en tient aux écrits de Forum de la semaine : « Les délégués de CAP 2015 et de l’ADDI dans les bureaux de vote attendent toujours leur per-diem », il y a certainement de l’étincelle en l’air.

Ce qui fait dire à Nouvelle Opinion que : « Jean Pierre Fabre est à la croisée des chemins ».

N’empêche ! L’état de santé du chef de l’Etat est plus une information pour d’autres confrères que les soubresauts de l’opposition.

Liberté hebdo écrit : « Rumeurs sur l’état de santé de Faure Gnassingbé / La présidence de la République dément, mais son absence à Johannesburg en rajoute à la polémique / vers un bis repetita du scénario du 1er décembre 2012 ? »

Et Le Correcteur d’enfoncer le clou : « Rumeurs et confusion autour de l’état de santé du Chef de l’Etat / Annoncé au sommet de l’UA, Faure Gnassingbé finalement absent et représenté par Dussey »

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don