La presse écrite du mercredi 28 septembre 2016

C’est le Sommet de l’UA sur la sécurité maritime qui tient bon

Lomé devient la capitale africaine de la lutte contre l’insécurité maritime du 10 au 15 octobre prochains. La plupart des journaux parus en kiosque ce mercredi s’intéressent à la question.

« Sécurité et sûreté maritimes en Afrique, tout le continent à Lomé ! », s’exclame Dounia le monde.

Selon le journal, Lomé offre son hospitalité du 10 au 15 octobre prochains à près de 4.000 participants à la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes ainsi que le développement en Afrique.

« Pourquoi un sommet sur la sécurité maritime ? Des chiffres et des thèmes en disent long », lit-on à la Une du journal Le Messager.

Pour l’hebdomadaire justifie en disant que l’eau représente 70% de la superficie du monde mais seulement une partie de 0,06% est protégée, 60% de la population mondiale habite près de la mer, 50% de l’oxygène utile à la respiration est produit par les océans et la production mondiale de la pêche a évolué de 20 millions de tonnes en 1950 à 150 millions de tonnes aujourd’hui.

L’enjeu majeur de ce sommet de Lomé, poursuit-t-il, c’est d’amener les chefs d’Etats et de gouvernements représentant les pays de l’Afrique à adopter une charte qui servira de feuille de route sur la sécurité maritime en Afrique.

La Dépêche quant à lui, trouve que la plateforme des Amazones de la République contribue judicieusement au sommet sur la sécurité maritime.

« Le 18 septembre dernier, l’Université virtuelle de la plateforme de ‘’les Amazones de la République’’ a ouvert la première séance de ses débats le 18 septembre 2016 sous le thème : ‘’les défis sécuritaires sur la conférence sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique : les effets positifs de la contribution citoyenne », informe le journal.

La Journée mondiale de tourisme 2016 célébrée au Togo il y a quelques jours, est le second sujet qui attire l’attention dans les colonnes des journaux.

« Quelles chances de réussite pour le ‘’tourisme domestique ‘’ ? », se demande Fraternité.

« Un fleuron du tourisme togolais entre temps tombé en ruines mais qui a retrouvé vie, cette année. C’est donc dans cette nouvelle dynamique de vivifier le secteur de tourisme Togolais que le gouvernement a annoncé une nouvelle vision politique en la matière. Il s’appellera ‘’Tourisme Domestique’’ », fait savoir le journal.

Dounia le monde informe que le gouvernement engagé pour la relance du secteur du tourisme.

« On le sait, le tourisme au Togo a pris un sérieux coup et le gouvernement ces derniers temps a pris des mesures pour relancer ce secteur sinistré. Au rang de ces mesures, on retrouve l’adoption du document de politique nationale du tourisme en 2011, la validation du plan directeur de développement et d’aménagement touristique en 2014, la rénovation de l’hôtel 2 Février sous le label Radisson Blu, la récente tenue à Lomé du forum international sur les investissements hôteliers et l’organisation dans quelques semaines à Lomé du sommet de l’UA sur la sécurité et la sûreté maritime et le développement en Afrique », précise le journal.

Le troisième sujet qui défraie la chronique est la prestation de serment du président gabonais réélu Ali BONGO Odimba.

Togo presse écrit : « Investiture du président Gabonais Ali Bongo Odimba réélu, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a assisté à la cérémonie à Libreville ».

« Proclamé vainqueur à l’issue du scrutin présidentielle du 27 août 2016, par la Cour constitutionnelle, lors de son audience du 23 septembre dernier, le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), le président Ali Bongo Odimba, a été investi hier. Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a été l’un des témoins privilégiés de cette cérémonie de prestation de serment, aux côtés des pairs du Niger, du Mali et du Sao-Tomé et Principes. Il a juré de consacrer toutes ses forces pour servir loyalement son peuple, de remplir consciencieusement ses devoirs de chef d’Etat dont il a la charge », indique le journal.

Liberté pas d’avis avis avec son précédent confrère, note : « isolé, Ali Bongo reçoit le soutien de Faure Gnassingbé ».

« Malgré son isolement, Ali Bongo Odimba peut compter sur le soutien de Faure Gnassingbé. Tous deux ont des points communs. Ils ont hérité du pouvoir de leur père, dans la contestation et bénéficient de constitutions qui leur offrent le pouvoir à vie dans des processus électoraux à un seul tour », ajoute-t-il.

Forum de la semaine parle de la réclamation de meilleures conditions de vie et de travail avec en toile de fond, une grogne des employés de SOTRAL.

« Hier, la tension a été vive devant les locaux de SOTRAL à Lomé. Les employés ont décidé d’observer un mouvement de débrayage, puisque malgré le préavis de grève déposé sur la table de l’employeur depuis le 09 septembre dernier, aucune lueur d’espoir ne pointe à l’horizon », lance-t-il.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don