Décentralisation et élections locales

Au Parti des Togolais, la logique est différente

Le Directeur de cabinet du président national du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, intervenu ce vendredi sur radio Victoire FM a fait savoir à l’opinion publique que les militants de son parti resteront à l’écart des manifestations contre l’organisation « unilatérale » des élections locales.

« Nous ne sommes pas dans cette dynamique pour le moment. Je pense que nous devons sensibiliser nos populations, leur expliquer les concepts qui sont cachés derrière cette notion de décentralisation que les gens ne comprennent pas encore  », a indiqué Nathaniel Olympio.

Les populations doivent d’abord selon lui, comprendre cette notion, savoir pourquoi elles doivent revendiquer et ce qu’elles doivent revendiquer.

Pour lui, l’initiative est respectueuse mais il faut des préalables avant d’en arriver là.

« Bref, il y a tellement d’urgences. Nous devons arriver à quelque chose de clair et de précis pour que les populations ne soient pas perdues », a-t-il lancé avant d’ajouter que ce n’est qu’après cela que des manifestations seront possibles.

Par le passé, a-t-il poursuivi, « le message porté par les partis politiques de l’opposition vers les populations, a été « confus » à cause des besoins et des préoccupations multiples de ces populations. »

Au Parti des Togolais, on estime que le citoyen doit être placé au centre du débat pour la réussite de la cause commune.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don