Flash
19.09.2016 Sports/ Maracana : Les deux équipes nationales de Maracana (senior et vétéran) partent ce 19 septembre de Ouagadougou bredouille. Le Togo, confiant en début de compétition a perdu son trophée de champion au niveau des vétérans, au détriment de la Côte-d’ivoire qui s’offre un doublé étant championne au niveau des seniors. La CAN de Maracana s’est déroulée du 15 au 19 septembre au Burkina Faso.
12.09.2016 Sports : Les jeux paralympiques qui promeuvent les personnes souffrant d’un handicap se déroulent de ce 07 au 18 septembre à Rio. Ceci après les jeux olympiques. Le Togo y sera représenté par Bawa Ali en haltérophilie. 116 pays prendront part à cette compétition. Les Russes éliminés d’emblée pour dopage organiseront en parallèle ces jeux dans leur pays.
31.08.2016 Fait divers : Un véhicule a pris feu, ce 26 août, devant le commissariat de police du 9ème arrondissement non loin du quartier Adidogomé. Les circonstances de cette incendie restent encore floues. Aucune perte humaine n’est à signalée.
31.08.2016 Finances : 48 milliards de FCFA, c’est le montant du chiffre d’affaires des compagnies d’assurance en 2015 au Togo, selon Financial Afrik. La contribution fiscale du secteur serait chiffré à plus d’un milliard.
24.08.2016 Bons résultats économiques : Deux ans après sa création, l’Office Togolais des Recettes (OTR) affiche des résultats positifs. Selon les responsables de l’institution, les recettes fiscales ont accru au cours de leur gestion. Entre 2014 et 2015, les recouvrements ont augmenté, atteignant une estimation de plus de 12%. Depuis janvier 2016, les recettes sont également en hausse de plus de 32% en comparaison aux années précédentes.
11.08.2016 JO : Clarisse Agbenyenou, togolaise d’origine, a offert une médaille d’argent à la France pour le compte des Jeux Olympiques de Rio. Ceci suite à sa finale perdue en judo (catégorie des moins de 63 kg) face à une Slovène.
11.08.2016 Football féminin : La deuxième édition du tournoi dénommé Trophée CECAM est lancée. Ce deuxième acte, contrairement au premier, se jouera à Lomé et à Sokodé et sera donc répartie en deux zones. Une super coupe se jouera entre les finalistes des deux pôles. La compétition démarre le 21 août dans la zone sud et le 27 août dans le nord.

Atteindre et concrétiser la réconciliation

Dans son discours à la Nation à la veille de la célébration de la 52ème fête de l’Indépendance nationale du Togo, le Président de la République, Faure Gnassingbé, a appelé, une fois encore, ses concitoyens à la réconciliation. A le comprendre, la réconciliation « demeure un objectif fondamental que nous devons, a tout prix atteindre et concrétiser. »

Atteindre la réconciliation de tous les fils et filles du Togo est un extraordinaire mais délicat exercice qui nécessite, selon le Chef de l’Etat, pour chacun des citoyens, « d’élever ses regards, de transcender ses différences et de sublimer ses sentiments. » Pour y arriver, des voies ont été tracées par différents rapports sur les violences politiques, sociales, les injustices et les violations des Droits de l’Homme dans l’histoire commune du Togo. Le dernier en date, le rapport de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation, Cvjr, commission que le Chef de l’Etat a félicité au passage pour son travail impeccable, a proposé des solutions concrètes devant permettre de « panser définitivement les plaies du passé ».

Evidemment, la Cvjr, dans ses recommandations a suggéré des réparations matérielles et financières qui ne sont pas mauvaises en soi. Du moment où, au cours des actes de violences, sinon des affrontements, des citoyens ont tout perdu, jusqu’à leur dernier iota pour certains et jusqu’au dernier parent pour d’autres. Ainsi pour se relever, chacun de ses citoyens a besoin de moyens financiers.

Cependant, pour concrétiser la réconciliation, il faut dépasser les réparations pécuniaires et matérielles. « Au-delà des réparations et des indemnisations qui ont leur importance, Il s’agit d’abord et avant tout, d’une affaire de cœur. » a dit le Chef de l’Etat. Plus concrètement, « C’est au fond de nos cœurs que devront se forger les armes du Pardon et de la Réconciliation. » a-t-il poursuivi.

Enfin, « Nous devons tourner nos esprits et nos cœurs vers l’offensé et vers l’offenseur, prendre notre courage à deux mains et dire à l’autre : Togolais viens, bâtissons la Cité. » a-t-il établi. Ainsi se construira en toute harmonie, un Togo nouveau, vœu pieux de tous les Togolais sans distinction de race, d’ethnie, de religion, d’appartenance politique, etc.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur