Flash
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.
22.04.2017 57è anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance : le programme des festivités : Vendredi 21 avril 2017 10h : Lancement des travaux de ponts à Kara et à Koumongou 13h : Prières musulmanes sur toute l’étendue du territoire ; Samedi 22 avril 2017 06h : Opération Togo propre

Bars opportunistes…

Après les fêtes, on est où là ?

« Showtime »,« Bar la tendresse », « Relax bar »,« Bar Quartier Latin »... En voici quelques noms des bars et bistrots qui pullulent comme des vers de terre à Lomé avec un décor édénique et une sonorisation à fond. La prolifération anarchique des buvettes à l’approche des fêtes de fin d’année est une réalité dans la capitale togolaise. Et juste après le nouvel an, silence radio

Sur 7 jours sur 7 et 24h sur 24, ces buvettes animent les rues de Lomé, et ce, notamment vers la fin du mois de novembre. Elles drainent tout un monde et affutent par là, leurs armes pour les 24, 25, 31 décembre et le 1er janvier, d’autant plus que c’est la période des vaches grasses.

Tout ceci semble normal dans la mesure où ces buvettes sont d’une utilité absolue. Par conséquent, elles remplissent d’énormes fonctions : lieu de distraction, d’évasion, de réjouissance populaire… Bref, c’est un espace convivial que beaucoup de personnes aiment fréquenter compte tenu de l’atmosphère qui y règne.

Pour certains, c’est avec l’intention de rompre avec la routine et pour d’autres, c’est l’endroit idéal pour éliminer le stress ou encore l’endroit propice pour noyer leurs soucis dans un verre. Et d’un autre côté, ça rapporte également des sous aux tenanciers de ces bars. Mais qu’en est t-il réellement de la survie de ces « mini entreprises » ?

La plupart de ces snacks ne font pas long feu car juste après la Noël et le nouvel an, l’état de leurs locaux devient insalubre ; ils demeurent sans un minimum d’entretien et ils finissent par perdre leur confort, qui n’est en réalité qu’une « tôlerie peinture ». La sono commence également par être défaillante et les décibels diminuent d’intensité.

Le constat est clair, c’est des travaux de réfection qui sont opérés au préalable sur l’état de ces bistrots et des appareils de sono montés de toute pièce, tout ceci dans le but d’attirer le maximum de clients pendant les fêtes ; malheureusement au fil du temps, la musique lâche, l’ambiance est molle et la place déserte.

pa-lUnion.com n’a rien contre les bars-dancing, mais invite plutôt leurs tenanciers à faire preuve de réalisme pour la pérennité de cette branche d’activité.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don