Création de la Cellule de veille épidémiologique

Anticiper et parer à toute éventualité face à la méningite

Le gouvernement togolais opte pour la mise en place d’une cellule de veille épidémiologique dans le but de prévenir et de limiter l’impact des épidémies de méningite sur toute l’étendue du territoire national.

Le Togo fait partie de la ceinture de méningite, bande de terre allant de l’Atlantique à la Mer Rouge et comportant vingt-six (26) pays. La population à risque est estimée à 430 millions d’habitants. Les épidémies de méningites surviennent pendant la saison sèche et durent deux ou trois ans. Ce sont les informations fournies par le ministère de la Santé qui chiffre le taux de décès entre 5 et 10%.

L’exemple de l’épidémie de 2016 dans notre pays avec trois régions sanitaires (Kara, Savanes et Plateaux) touchées pour un nombre de 1.820 personnes affectées, est évocateur et mérite que des mesures idoines soient prises.

En son temps, le gouvernement togolais a eu recours à ses partenaires techniques et financiers où des mesures de prévention, de traitement et de vaccination ont coûté plus de 2 milliards de francs CFA afin de pouvoir circonscrire cette épidémie.

Face à cette situation dramatique, le gouvernement a décidé de renforcer et de rendre opérationnel le système d’alerte et de surveillance épidémiologique afin d’anticiper et de parer à toute éventualité.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don