Coopération aérienne Togo-Burkina

Accords de libre trafic et de sauvetage d’aéronefs en détresse

Les ministres burkinabé et togolais des Transports, Ninsao Gnofam et Souleymane Soulama ont signé ce jeudi à Lomé un accord relatif aux opérations de recherche et de sauvetage des aéronefs en détresse dans l’espace aérien burkinabé et togolais. Il concerne logiquement la libéralisation du trafic sur les routes aériennes des deux pays.

Fruit de négociations entamées entre les deux pays frontaliers depuis l’année dernière, cet accord vise à créer une entraide entre les deux pays, plus de coopération aérienne.

« Il s’agit non seulement de faciliter aux compagnies aériennes d’aller et de venir tranquillement dans les deux espaces mais avec cet accord, en cas d’incident ou d’accident d’avion au Togo, les techniciens burkinabés, par un simple coup de fil, peuvent venir assister leurs collègues du Togo pour la résolution de l’incident en cause  », a déclaré M. Gnofam.

Les deux (2) pays frontaliers sont membres de l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI).

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don