Un Boeing 737-800 dans la flotte d’Asky

ASKY, les mérites d’une compagnie panafricaine

La compagnie aérienne panafricaine ASKY a acquis un Boeing 737 800 de dernière génération. Le nouvel appareil a atterri à l’Aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé le jeudi 2 juin. Etaient présents pour l’accueillir, plusieurs personnalités dont les responsables de cette compagnie et le Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile, le colonel Dokissime Gnama Latta.

Ce dernier, après avoir visité le Boeing, n’a pas tardé à apprécier les efforts consentis par la compagnie aérienne, leader de la sous-région.

« La compagnie Asky a une évolution exponentielle de ses passagers. Très rapidement, a été certifiée en 2015 IOSA. Beaucoup de compagnies volent mais n’ont pas cette certification. C’est une preuve qu’Asky est une compagnie sûre, sécurisée et bien managée, c’est une institution très respectable  », a-t-il ajouté.

Les caractéristiques de ce Boeing de dernière génération en disent long. D’une longueur de 35,79 mètres et d’une envergure de 39,50 mètres, l’avion a une capacité de 165 places dont 16 en affaires et 138 économiques. Avec son confort exceptionnel, il permettra, selon les informations, de répondre à la demande mais aussi permettra de renforcer le réseau des 22 villes qu’elle dessert dans les 19 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

«  Asky, c’est plus de 10.000 passagers par semaine et plus de 240 vols sur la même période. C’est un très grand avion qui va nous aider à soulager le réseau qu’on a et à relier les grandes destinations comme Dakar, Libreville, Conakry, Bamako, Doula et Kinshasa. Il permettra aussi d’augmenter la fréquence de la capacité du réseau existant pour que toutes les destinations à partir de Lomé soient non stop », a déclaré Nowel Ngala, Directeur commercial d’ASKY Airlines.

Fruit de la volonté des institutions régionales comme la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et le Groupe Ecobank, Asky Airlines n’est pas à son dernier effort pour dynamiser sa flotte. D’ici la fin de l’année, un autre avion viendra étoffer la flotte aérienne d’Asky pour les vols sur le long courrier.

Les villes comme Johannesburg, Nouakchott, Praia sont les nouvelles destinations que veulent couvrir les responsables d’Asky.

Lomé-Brasilia est devenu une réalité depuis le 21 mai dernier et à partir du 3juillet, c’est l’Etat américain de New York qui sera relié à Lomé.

Avant ce 737 800, ASKY exploitait une flotte de sept (7) avions dont trois (3) Boeing 737 700 et quatre (4) Dash Q-400. Le siège de la compagnie aérienne panafricaine se trouve à Lomé au Togo.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don