Décentralisation

A l’Assemblée, on parle commune.

L’Assemblée nationale sera en séance plénière le 23 juin. Objectif, examiner pour adoption par les députés de la loi portant création des communes au Togo.

La décentralisation retiendra vendredi prochain l’attention des élus du peuple. Cette fois ci, il sera question pour les députés de procéder à l’examen pour adoption de la loi portant création des communes au Togo. Un document ayant fait l’objet, au préalable, de travaux en commission. Contrairement à la feuille de route de la décentralisation, il propose la création de 116 communes.

Cette séance plénière des députés sera la 10e du genre pour le compte de la première session ordinaire de l’année 2017 ouverte en avril dernier.

En rappel, cette année parlementaire marque la quatrième année de cette législature qui conduit la représentation nationale vers les dernières lignes du mandat parlementaire.

Notons aussi que selon l’article 55 de la Constitution togolaise, l’Assemblée nationale se réunit de plein droit en deux sessions ordinaires par an : la première s’ouvre le premier mardi du mois d’avril et le second, le premier mardi du mois d’octobre. Le président de l’institution peut convoquer une session extraordinaire sur un ordre du jour déterminé.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don