Flash
17.01.2017 Diplomatie : Dans le corps diplomatique présent au Togo, cinq nouveaux ambassadeurs. Jens-Petter Kjemprud (Norvège), Andrew Barnes (Australie), Stanislas Kamanzi (Rwanda), Mohamed Maiga (Mali), Nosratollah Maleki (Iran) ont été accrédités pour représenter leurs pays au Togo. Ils ont présenté leurs lettres de créances au chef de l’Etat ce 17 janvier.
12.01.2017 Tennis : La Confédération africaine de Tennis (CAT) organise à Lomé du 10 au 17 janvier et du 18 au 22 janvier les Championnats Individuels et par Equipes des Jeunes ITF/CAT de l’Afrique de l’Ouest et Centrale 2017.
28.12.2016 Sports/Football : Le centre sportif Abrao Samer sera en séance de détection de talents ces 28 et 29 décembre. Ladite séance se déroulera au stade municipal de Lomé et concerne les enfants âgés de moins de 16 ans.
28.12.2016 Sport/ Basketball : Le championnat national de Basketball a démarré ce mardi à Aného. 10 équipes y prennent part.
17.12.2016 Sports/ Boxe : [Le boxeur togolais Kuegah Folly Laurent Komi alias Prinz Laurenzo->8716] a battu ce 16 décembre au Palais des congrès de Lomé le géorgien Paata Varduashvili. Il conserve ainsi son titre de champion mondial des poids moyens Global Boxe Council (GBC) acquis en 2015.
12.12.2016 Sports/ Cyclisme : L’honorable Dieudonné GAGOU est devenu, le 10 décembre, le nouveau président de la Fédération togolaise de cyclisme. Jusque là premier vice président de ladite fédération, il remplace à ce poste Anani Assiongbon. Il a un mandat de quatre ans.
04.12.2016 Finances : Le leader en assurance « Euler Hermes » pourrait s’installer prochainement au Togo. Les responsables de la société française en ont donné l’information. Le Togo compte jusque là 12 sociétés d’assurance.
Agbo Komlavi, coordonnateur du COSTT

Selon Agbo Komlanvi, Sec. gal. du COSTT,

470 à 490 décès à cause des deux roues chaque année !

Faire du zémidjan (conducteur de taxi-moto) suppose qu’on est censé mieux comprendre le code de la route. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Peut faire du Zémidjan, qui veut. Conséquence, ce sont des accidents au quotidien avec des blessés, des morts et la liste est longue.

Dans un entretien avec le coordonnateur du Collectif des Organisations Syndicales des Taxis Motos du Togo (COSTT), sur le nombre d’accidents porté à la connaissance du syndicat, M. Agbo Komlavi, a avoué que, entre 2008-2009, le taux d’accidents passe de 3.000 à 7.000 par an. Les cas mortels se situent entre 470 et 490 décès à cause des deux roues. Même s’il y a un mort par an, c’est déjà trop. Et c’est ce qui amène le COSTT à conduire un projet sur la responsabilité citoyenne du conducteur en ce qui concerne les accidents.

« Nous sommes en train de sensibiliser les nôtres au respect du code de la route. Nous ne voudrions pas que les nôtres se retrouvent sous les roues de véhicules et perdre gratuitement leur vie. Nous en sommes conscients  », a laissé entendre M. Agbo Komlavi. 

Pour que les actions du COSTT aient un écho large, les responsables de ce syndicat sollicitent déjà un appui et un accompagnement des autorités togolaises et surtout que la sensibilisation et la conscientisation puissent porter ses fruits.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur