Flash
23.06.2016 Coopération germano-togolaise : Annette Rathjen a cédé, ce 22 juin, à Makus Wagner, sa place à la tête de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) au Togo. Cet organe est l’agence de coopération internationale allemande pour le développement.
21.06.2016 Santé : L’institut national d’hygiène dispose désormais d’un laboratoire de virologie. D’un montant de 492.900 dollars soit environ 200 millions de francs CFA, le centre a été inauguré le 17 juin dernier. il s’agit d’un don des États-Unis au Togo qui permettra de détecter à temps et sur place les maladies virales.
17.06.2016 A quand la réconciliation au Togo ? Les Etats-Unis donnent « un coup de pousse »
17.06.2016 Togo-BAD : Main dans la main pour relever l’agriculture et pour un taux de croissance à deux chiffres
01.06.2016 Duel Togo - Liberia : Jonathan Ayité souffrant d’une élongation aux adducteurs ne disputera pas, le 05 juin prochain, le match contre le Liberia comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017 .
01.06.2016 Sports : Selon le Comité national olympique togolais, CNOT, le Togo pourra être représenté aux Jeux olympiques d’Eté 2016 qui se tiennent à Rio de Janeiro (Brésil) du 05 au 21 août prochains par cinq athlètes au moins. Feront partie de la course aux médailles à Rio, Prénam Pesse, Emeric Kpegba (natation, 50 m nage libre), (athlétisme 100 m), Fabrice Kokoutse (Athlétisme 200 m), Rebecca Adzo Kpossi (natation, 50 m nage libre) et Claire Akossiwa Ayivon (aviron). D’autres athlètes pourraient se joindre à eux prochainement .
24.05.2016 Lomé organise du 23 au 24 mai la 3è conférence de l’Organisme national chargé de l’action de l’État en mer, ONAEM
Agbo Komlavi, coordonnateur du COSTT

Selon Agbo Komlanvi, Sec. gal. du COSTT,

470 à 490 décès à cause des deux roues chaque année !

Faire du zémidjan (conducteur de taxi-moto) suppose qu’on est censé mieux comprendre le code de la route. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Peut faire du Zémidjan, qui veut. Conséquence, ce sont des accidents au quotidien avec des blessés, des morts et la liste est longue.

Dans un entretien avec le coordonnateur du Collectif des Organisations Syndicales des Taxis Motos du Togo (COSTT), sur le nombre d’accidents porté à la connaissance du syndicat, M. Agbo Komlavi, a avoué que, entre 2008-2009, le taux d’accidents passe de 3.000 à 7.000 par an. Les cas mortels se situent entre 470 et 490 décès à cause des deux roues. Même s’il y a un mort par an, c’est déjà trop. Et c’est ce qui amène le COSTT à conduire un projet sur la responsabilité citoyenne du conducteur en ce qui concerne les accidents.

« Nous sommes en train de sensibiliser les nôtres au respect du code de la route. Nous ne voudrions pas que les nôtres se retrouvent sous les roues de véhicules et perdre gratuitement leur vie. Nous en sommes conscients  », a laissé entendre M. Agbo Komlavi. 

Pour que les actions du COSTT aient un écho large, les responsables de ce syndicat sollicitent déjà un appui et un accompagnement des autorités togolaises et surtout que la sensibilisation et la conscientisation puissent porter ses fruits.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur