Lutte contre la dégradation de l’environnement

35 000 tonnes de sachets non biodégradables saisis

Selon le communiqué sanctionnant le conseil des ministres de ce 03 janvier, 35000 tonnes de sachets non biodégradables ont été saisies par le ministère en charge du commerce.

La ministre du commerce, de l’industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme, Bernadette Legzim-Balouki, a rendu compte au conseil, mardi, de ce que des opérations de saisies ont été effectuées sur plus de 35 000 tonnes de sachets non biodégradables.

Ces opérations qui se poursuivront sur les différents marchés, selon le communiqué, aideront à freiner l’impact de ces sachets sur la santé et l’environnement.

Environ 3 milliards de sachets plastiques sont utilisés chaque année à Lomé. En 2011, un décret avait été voté interdisant leur importation et leur commercialisation.

Les sachets saisis seront broyés et recyclés, selon le ministère en charge du commerce.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don