La HAAC actualise son répertoire presse écrite

334 journaux en voie de suppression

Plus de 300 journaux sont dans le collimateur de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) : l’instance de régulation des médias au Togo entend les suspendre pour manque d’activité.

Ils sont 464, les titres de journaux enregistrés par la HAAC depuis 1998. Malheureusement, la plupart d’entre eux paraissent rarement ou ne le font même plus. Sur les cinq dernières années la HAAC n’aurait enregistré que 163 demandes de renouvellement de récépissé en plus d’une vingtaine de demandes d’agrément sur la table de l’institution. Seulement 130 journaux paraissent régulièrement. Une situation qui amène la HAAC à vouloir mettre à jour la liste des publications reconnues au Togo et pouvant exercer librement.

Environ 334 journaux pourraient être supprimés du paysage médiatique togolais si leur responsables ne prennent pas attache avec la HAAC au cours des deux prochaines semaines.

La HAAC est, notons-le, l’organe de régulation des médias au Togo. Elle a pour priorités, entre autres, de garantir et assurer la liberté et la protection de la presse et de tous moyens de communication de masse dans le respect de la loi ; et veiller au respect de la déontologie dans la presse au Togo. Ses membres ont un mandat de 5 ans et sont irrévocables.

Lire le communiqué de la HAAC

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don