Du 30 août au 13 septembre prochains

1.000 participants aux fora de la jeunesse

Mille (1000) jeunes dont au moins 40% de filles prennent part cette année aux fora régionaux de la jeunesse qui auront lieu du 30 août au 13 septembre prochains dans les chefs lieux des cinq (5) régions économiques à savoir Tsévié, Notsè, Sokodé, Kara et Dapaong. Le thème autour duquel se dérouleront les travaux est : « Rôle des jeunes dans la mise en œuvre des objectifs du développement durable (ODD) au Togo ».

C’est la ville de Tsévié (préfecture du Zio) qui a été choisie ce mardi par la ministre du Développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomégah Dogbé pour le lancement de ces fora.

Selon la ministre, toutes les couches sociales de jeunes prendront part aux fora. Il s’agit selon elle des entrepreneurs, artisans, agriculteurs, volontaires et désœuvrés et les personnes handicapées.

« Cette diversité permettra aux uns et aux autres d’apporter leurs expériences pour qu’au sortir de ces assises, nous puissions avoir des actions que nous pouvons mener au profit de ces jeunes », a déclaré la ministre.

L’objectif visé par ces rencontres, c’est de susciter une dynamique auprès des jeunes en vue d’accroître leur participation active à la protection de l’environnement et à la promotion du développement économique et social des cinq (5) régions économiques du Togo.

Outre le bilan qui sera fait par les jeunes eux-mêmes du forum national de 2011 et de 2013, trois (3) thématiques en lien avec le contexte des objectifs de développement durable et la participation active des jeunes seront développées par des experts du ministère chargé de la planification du développement et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à travers des communications et des ateliers.

« Ce sont de véritables cadre de réflexion et d’échanges sur les 17 Objectifs de développement durable (ODD) à travers leur appropriation et la détermination de leur responsabilité dans le processus de leur mise en œuvre. La finalité est de parvenir à un plan d’action de la jeunesse pour s’inscrire dans la dynamique engagé par le gouvernement pour la quête des ODD », a relevé Régis Batchassi, président du Conseil national de la jeunesse (CNJ).

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don